Bretagne: Les surfeurs ont désormais leur repaire en presqu’île de Crozon

GLISSE Une surf house, l'une des premières en Bretagne, ouvre ses portes ce lundi à Morgat

Jérôme Gicquel

— 

La plage de la Palue à Crozon est l'un des spots de surf les plus réputés en Bretagne.
La plage de la Palue à Crozon est l'un des spots de surf les plus réputés en Bretagne. — PhilaDelphia
  • Moins réputée que les Landes ou le Pays Basque, la Bretagne offre tout de même de belles conditions pour les surfeurs.
  • Pour les accueillir, une surf house va ouvrir ses portes ce lundi sur la presqu’île de Crozon, l’une des toutes premières dans la région.

Même si elle n’est pas encore au niveau des Landes ou du Pays Basque, la Bretagne regorge quand même de nombreux spots de surf. Les plus connus sont la côte sauvage de Quiberon, La Torche ainsi que La Palue et Lostmarc’h sur la presqu’île de Crozon.

C’est dans ce petit coin paradis qu’est installée la surf house PhilaDelphia, l’une des toutes premières dans la région, qui ouvrira ses portes ce lundi. Derrière ce projet, un couple, Delphine Le Borgne et Philippe Bossard, tous deux passionnés par les voyages et la glisse. « On a beaucoup séjourné dans des surf house, notamment à Fuerteventura aux Canaries. C’est là qu’on a eu l’idée d’ouvrir ce concept d’hébergement qui n’est pas encore très développé en France », raconte Delphine.

« On peut surfer tout le temps en Bretagne »

Pour mener à bien leur projet, ils ont donc retapé une jolie demeure aux volets jaunes sur la commune de Morgat, à quelques minutes à pied seulement des plages. Quatre chambres et un dortoir sont proposés à la location avec, comme dans toute surf house, un endroit dédié pour ranger sa planche ainsi que rincer et mettre à sécher sa combinaison. Certaines formules incluent également, en plus de l’hébergement, des cours de surf dans les écoles du coin.

« Tous les gens qui fréquentent ces surf house ont une passion commune, donc cela facilite les relations. On y trouve aussi bien des surfeurs confirmés qui échangent sur les spots et les conditions météo que des surfeurs amateurs qui sont en recherche de conseils », indique Delphine, clamant haut et fort le potentiel surfistique de sa région. « Avec ses côtes très découpées, on peut surfer tout le temps en Bretagne. Et il y en a pour tous les niveaux », assure-t-elle.

Les épreuves de surf en Bretagne aux JO de 2024 ?

Depuis quelques années, la gérante de la PhilaDelphia a d’ailleurs vu la pratique du surf décoller dans la région. « Cela s’est démocratisé et il y a désormais une grosse demande. En termes de tourisme, la presqu’île de Crozon a d’ailleurs une belle carte à jouer avec le surf », indique-t-elle. Si la candidature de La Torche aux JO de Paris 2024 était retenue, c’est même toute la Bretagne qui pourrait surfer sur la vague.