L214: Une nouvelle vidéo dénonce la maltraitance des poulets de Duc dans l'Yonne

ANIMAUX L’association L214 publie une enquête sur le producteur de volailles Duc qui n’a pas l’air de se préoccuper du bien-être de ses animaux, contrairement à ce que la marque affiche

O. G.

— 

Illustration de poulets.
Illustration de poulets. — Pixabay

C’est une nouvelle enquête de l'association L214 qui risque de vous faire fuir les boucheries et autres rayons volailles des supermarchés. L’association, qui dénonce depuis des années la maltraitance animale, dévoile dans une vidéo les coulisses du producteur de volailles Duc, basé à Chailley, dans l’Yonne.

« Les éleveurs DUC s’engagent et veillent au respect des animaux »

Si sur son site Internet la marque affiche une attention au bien-être animal : « les éleveurs Duc s’engagent et veillent au respect des animaux en adhérant à la charte d’élevage Duc », les images de L214 dévoilent une réalité loin de ces ambitions affichées. Selon l’association, dont l’enquête a été relayée par France 3, les poulets seraient entassés dans des bâtiments sans fenêtre, avec une densité de 18 poulets par mètre carré dans l’Yonne. Dans l’Aube, la densité serait de 16 poulets par mètre carré.

« Une sorte de moissonneuse à poulets »

L’association montre également des animaux en très mauvaise santé, trop gros pour se retourner, trop petits pour boire dans l’abreuvoir. Pire, les images donnent à voir une « sorte de moissonneuse à poulets » selon les mots l’association, qui aspire les animaux pour les installer dans des caisses de transport.