Prix des carburants : Une hausse généralisée dans les stations-service

ESSENCE Le litre de sans-plomb 95 est celui qui a le plus progressé

20 Minutes avec AFP

— 

Une station-service à Lille.
Une station-service à Lille. — M.LIBERT/20 MINUTES

Les prix des carburants routiers vendus dans les stations-service françaises ont progressé dans leur ensemble la semaine dernière, avec une hausse marquée pour le sans-plomb, selon des chiffres officiels publiés ce lundi.

Le gazole, carburant le plus vendu avec près de 80 % des volumes, s’affichait à 1,4898 euro le litre en moyenne, en hausse de 0,82 centime, selon les données hebdomadaires publiées par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

En deçà de son plus haut niveau de l’an dernier

Il reste toutefois toujours en dessous de son plus haut niveau de l’an dernier, lorsqu’il avait atteint une moyenne hebdomadaire de 1,5331 euro le litre, en octobre. De son côté, le litre d’essence sans plomb 95 (SP95) a augmenté de 1,48 centime à 1,5943 euro, encore à des niveaux plus vus depuis 2013.

De même, celui du sans-plomb 95 contenant jusqu’à 10 % d’éthanol (SP95-E10) a pris 1,56 centime à 1,5669 euro. Enfin, le sans-plomb 98 (SP98) a atteint 1,6551 euro le litre, progressant de 1,43 centime.

Un décalage entre le prix du brut et le prix à la pompe

Les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres comme le cours du baril de pétrole, le taux de change euro-dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers et de la demande, ainsi que des taxes.

Les cours du brut avaient reculé la semaine dernière, sur fond de ralentissement de l’économie et de tensions commerciales, mais les évolutions sur les marchés mondiaux se traduisent avec un décalage sur les prix à la pompe.