Lyon: Trois nouveaux collèges d'ici à 2022, deux autres pour 2024

ENSEIGNEMENT Pour faire face à la croissance démographique, la métropole de Lyon a planifié de construire un collège par an jusqu'en 2024

Caroline Girardon

— 

Des enfants dans un collège. (Illustration)
Des enfants dans un collège. (Illustration) — V. WARTNER / 20 MINUTES
  • La Métropole de Lyon aura accueilli près de 6.000 élèves supplémentaires à l’horizon 2020.
  • Pour faire face à cette croissance démographique, elle envisage de construire un nouveau collège chaque année jusqu’en 2024.
  • Trois seront inaugurés en 2021 et 2022, deux seront implantés dans les secteurs de Vénissieux et du Val de Saône en 2023 et 2024.

« On frôlera les 6.000 élèves de plus à la fin du mandat ». Le constat dressé par Eric Desbos, conseiller délégué à l’éducation, est sans appel. Aujourd’hui, plus de 66.300 élèves sont scolarisés dans les collèges de la Métropole de Lyon. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter au fil des années. Depuis 2015, 263 millions d’euros ont été consacrés pour construire 2 nouveaux collèges et en rénover 10 autres.

Afin de faire face à la croissance démographique, la métropole de Lyon a entrepris de mener des « extensions » dans plusieurs de ses établissements. Trois collèges seront ainsi agrandis et prêts à ouvrir dès la rentrée prochaine : Clémenceau (Lyon VIIe arrondissement), Jules Michelet (Vénissieux) et Alain (Saint-Fons).

Cinq nouveaux collèges en 5 ans

« Le premier défi reste toutefois de construire de nouveaux établissements, notamment sur des secteurs très tendus », poursuit Eric Desbos, annonçant l’ouverture d’un nouveau collège par an d’ici à 2024. Soit 5 au total. Les deux premiers, en cours de réalisation, devront accueillir leurs premiers élèves en 2021. L’un sera érigé à la croisée des quartiers Prégaudry et Gerland dans le VIIe arrondissement de Lyon et l’autre à Saint-Priest, dans le secteur de Revaison. Un troisième, implanté dans le quartier de Cusset à Villeurbanne, est prévu pour 2022.

Deux autres sont annoncés pour 2023 et 2024 : un collège commun pour les villes de Saint-Fons et Vénissieux et l’un, vers Albigny-sur-Saône dans le Val de Saône, et dont l’acquisition du terrain est en cours.

« Plan vélo »

« On prépare le mandat suivant. Sur les communes de Bron et Rillieux où la demande est très forte, on a demandé à nos services de faire des réserves foncières », dévoile Eric Desbos, précisant que les nouveaux collèges seront tous résolument tournés vers « le développement durable » pour lutter contre le réchauffement climatique.

« Tous devraient également être équipés de toits végétalisés ou de panneaux photovoltaïques. L’objectif est notamment de concevoir des îlots de fraîcheur plutôt que du minéral à tout prix », précise l’élu. Enfin les « plans vélos », déjà déployés dans 79 collèges publics, devraient se poursuivre. Il s’agit d’installer des parcs à vélos et de proposer au long de l’année des ateliers pour apprendre à se déplacer à bicyclette ou en trottinette.