VIDEO. Nantes: Les «invisibles» s'affichent sur les murs de la ville

SOCIETE L'association Les Petits frères des pauvres a accroché 167 portraits de personnes âgées isolées

F.B.

— 

Des portraits en noir et blanc sont affichés sur les murs de Nantes. Ici sur le CHU.
Des portraits en noir et blanc sont affichés sur les murs de Nantes. Ici sur le CHU. — F.Brenon/20Minutes

On les trouve sur les façades du Lieu unique, de l’Hôtel-Dieu, des Nefs et de l’école d’architecture. Au total, 167 portraits soumis à la vue des riverains et passants. Depuis jeudi, l’association nLes Petits frères des pauvres décline une exposition consacrée aux personnes âgées isolées ou en précarité.

L’idée est de mettre en lumière, sur des lieux emblématiques, les visages de retraités généralement « invisibles », qui souffrent de solitude. L’association, qui fête ses soixante ans d’action, entend ainsi sensibiliser le grand public sur cet isolement et ses conséquences.

Un mois d’affichage

Baptisée « Regarde moi », l’exposition a été réalisée par quatre photographes avec le label Inside Out Project. Elle restera affichée en ville jusqu’au 13 juin.

En complément, une performance de street art est proposée ce week-end au parc des Chantiers par l’association dans le cadre du festival citoyen Longévité.