Attentat de Strasbourg: Une femme libérée, cinq gardes à vue se poursuivent

TERRORISME Interpellée mardi dans l'enquête sur l'origine des armes retrouvées chez Chérif Chekatt, cette femme a finalement été libérée mercredi soir 

N.W. avec AFP

— 

VIDEO. Attentat à Strasbourg: Comment l'auteur des tirs a-t-il pu rentrer dans le marché de Noël (Archives)
VIDEO. Attentat à Strasbourg: Comment l'auteur des tirs a-t-il pu rentrer dans le marché de Noël (Archives) — G. Varela / 20 Minutes

Une femme, interpellée mardi dans l'enquête sur l'origine des armes retrouvées chez l’auteur de l'attentat du marché de Noël de Strasbourg, a été remise en liberté et les cinq autres gardes à vue se poursuivaient jeudi matin, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information des Dernières Nouvelles d'Alsace.

Cette femme, arrêtée mardi matin avec quatre autres suspects âgés de 23 à 46 ans à Strasbourg et aux alentours de la ville, a été libérée mercredi soir après deux jours de garde à vue.

Les quatre autres personnes interpellées le même jour, une femme et trois hommes, sont toujours en garde à vue à l’hôtel de police de Strasbourg. Tout comme un homme de 32 ans, interpellé mercredi, comme le rappelle le quotidien régional.

Ces personnes sont soupçonnées d’avoir joué un rôle dans la fourniture au terroriste Cherif Chekatt des armes et munitions découvertes à son domicile, le matin du 11 décembre 2018 : une grenade défensive, un revolver calibre 22 long rifle chargé, des munitions et quatre couteaux.

Ces arrestations sont intervenues « dans le cadre des vérifications liées aux armes détenues par Chérif Chekatt », l’auteur de l’attentat abattu par une patrouille de police après deux jours de traque, a précisé une source proche du dossier.