Otages au Bénin: Les obsèques du militaire Cédric de Pierrepont célébrées ce mercredi dans le Morbihan

ARMÉE Le commando marine est l’un des deux soldats tués lors de l’opération de libération des otages menée au Burkina Faso

Manuel Pavard

— 

Les deux militaires, Maître de Pierrepont, à gauche, et Maître Bertoncello, à droite, tués en opération lors de la libération de quatre otages au Burkina Faso.
Les deux militaires, Maître de Pierrepont, à gauche, et Maître Bertoncello, à droite, tués en opération lors de la libération de quatre otages au Burkina Faso. — Marine nationale

L’émotion sera forte ce mercredi à Larmor-Plage. Après l’hommage national rendu aux Invalides mardi, la petite commune du Morbihan s’apprête à enterrer Cédric de Pierrepont, l’un des deux militaires français tués au Burkina Faso, dans la nuit du 9 au 10 mai. Les obsèques débuteront à 14h30 à l’église Notre-Dame, en présence de la famille et des proches, mais la cérémonie religieuse pourra être suivie de l’extérieur grâce à des haut-parleurs installés sur la place.

Quatre otages libérés, dont les deux Français enlevés au Bénin

Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, membres du prestigieux commando de marine Hubert, ont trouvé la mort lors de l’opération de sauvetage des otages menée par les forces spéciales françaises dans le nord du Burkina Faso. Celle-ci a permis de libérer quatre otages, dont les deux touristes français enlevés le 1er mai au Bénin, dans le parc national de la Pendjari.

Cédric de Pierrepont, 33 ans, avait suivi toute sa scolarité dans le Morbihan, avant d’intégrer la Forfusco (Force maritime des fusiliers marins et commandos) à Lorient, où il s’était formé – tout comme Alain Bertoncello. Il avait ensuite réussi le cours de nageur de combat, puis rallié le commando Hubert, où il occupait les fonctions de chef de groupe commando depuis le 1er avril 2018. Il avait été plusieurs fois engagé sur des théâtres d’opérations en Méditerranée, au Levant et au Sahel. « Je sais que si c’était à refaire, il y retournerait », a déclaré sa compagne dans une interview à BFMTV.