VIDEO. «Gilets Jaunes» à Lyon: Dix policiers blessés, Jérôme Rodigues dans le cortège

TENSIONS Des casseurs sont venus grossir les rangs du cortège perturbant le déroulé de la manifestation

C.G.

— 

DIx policiers ont blessés à Lyon samedi 11 mai lors de la manifestation des Gilets Jaunes à Lyon, selon la préfecture du Rhône.
DIx policiers ont blessés à Lyon samedi 11 mai lors de la manifestation des Gilets Jaunes à Lyon, selon la préfecture du Rhône. — EAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Moins de monde dans les rues de Lyon mais de vives tensions. Samedi, la manifestation des «Gilets Jaunes» a réuni près de 2.500 personnes dans la capitale des Gaules, point de rassemblement national, dont Jérôme Rodrigues, l’un des leaders du mouvement. Si la mobilisation semble s’essouffler, la tension était toutefois palpable.

Selon la Préfecture du Rhône, dix policiers et gendarmes ont été blessés à l’issue de la manifestation. Des casseurs sont venus grossir les rangs du cortège et les premiers jets de pierre ont été observés aux alentours de 16h. Ce qui a obligé les forces de l’ordre à répliquer à coups de gaz lacrymogène, précise-t-elle.

Station de tramway détruite

Les échanges ont redoublé à hauteur de la piscine du Rhône, la station de tramway Claude Bernard, située devant l’hôpital Saint-Joseph-Saint-Luc, a totalement été détruite par les projectiles.

Le pont Galliéni a été fermé une heure et n’a rouvert qu’après 18h. Les policiers ont forcé le cortège à dévier de son itinéraire initial vers l’avenue Berthelot avant que les manifestants ne se dispersent. Neuf personnes étaient toujours en garde à vue ce dimanche matin.