Météo: Incendie, pollution... Jusqu'à 150 km/h de vent dans le Vaucluse, une situation inédite

COUP DE VENT Météo France a relevé des vents à 150 km/h dans le Luberon, une situation « inédite » qui a engendré la mort d'une sexagenaire en Corse et des dégats

A.M. avec AFP

— 

Le vent a soulevé les vagues à Marseille.
Le vent a soulevé les vagues à Marseille. — B. Horvat / AFP
  • Des vents très violents se sont abattus sur le sud est de la France ce dimanche, causant la mort d’une touriste allemande emportée par une vague en Corse.
  • Des pics à 150 km/h ont été enregistrés dans le Vaucluse.
  • Un incendie s’est déclaré près de Toulon, et une alerte à la pollution a été activée dans les Bouches-du-Rhône.

Des rafales de vent d’une ampleur « inédite » ont balayé dimanche le sud-est de la France, et notamment la Corse, où une touriste allemande d’une soixantaine d’années est morte, emportée par les vagues sur une plage de Porto (Corse-du-Sud). Selon le parquet d’Ajaccio, joint par l’AFP, « la victime de 61 ans a été happée par les vagues alors que son compagnon, témoin de la scène, a pu se réfugier dans les rochers ». Les plongeurs des sapeurs pompiers de Corse-du-Sud ont récupéré le corps sans vie de la sexagénaire, habituée des séjours en Corse, a ajouté le parquet.

Mais c’est dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse que le vent a été le plus violent, avec des rafales de mistral allant jusqu’à 150 km/h dans le Luberon selon Météo-France, des valeurs sont « inédites pour ces stations en mai ». A 16 h, Météo-France a estimé que le mistral allait « continuer de souffler très fort de la vallée du Rhône au Golfe de Fos et à l’étang de Berre, mais avec des rafales autour des 110 km/h, moins fortes que les heures précédentes », et a donc levé la vigilance orange dans les départements des Bouches-du-Rhône et du Vaucluse, les Bouches-du-Rhône restant toutefois en vigilance jaune.

Incendie dans le Var, pollution à Marseille et coupure d’électricité dans les Alpes-Maritimes

Ces rafales ont également compliqué dans la région le travail des pompiers, notamment dans le Var, où un incendie dévastait dimanche après-midi des espaces naturels du Mont-Faron, à Toulon. Une centaine de pompiers et deux avions bombardiers d’eau venus en renfort tentaient d’éteindre le sinistre, ont précisé les secours.

Sur la côte bleue, à l’ouest de Marseille, les pompiers ont maîtrisé un feu de végétaux et de véhicule qui s’était déclaré à Gignac, à proximité de plusieurs cabanons. A Marseille, les rues étaient jonchées dans certains endroits de détritus emportés depuis des poubelles renversées, et quelques motos et scooters gisaient sur les trottoirs, renversés par le vent.

La préfecture des Bouches-du-Rhône a aussi déclenché dimanche matin une procédure d’information-recommandation à la pollution aux particules fines, en raison du fort mistral. « Ces conditions, associées à des sols secs, sont favorables à la remise en suspension dans l’air de particules fines », explique la préfecture dans un communiqué.

Dans les Alpes-de-Haute-Provence, en vigilance jaune, près de 2.000 foyers étaient privés d’électricité, dans le pays de Lurs, depuis 06H00.