«Gilets jaunes»: Plus faible mobilisation du mouvement avec 18.900 manifestants, selon l'Intérieur

ACTE 25 Le ministère de l’Intérieur annonce 18.900 manifestants en France, ce samedi. Un décompte que contestent régulièrement les « gilets jaunes ». Eux annoncent 40.291 manifestants

F.H. avec AFP

— 

Des «gilets jaunes» dansant à Paris, le 4 mai 2019. Ce samedi est la plus faible mobilisation du mouvement avec 18.900 manifestants, selon le ministère de l'Intérieur.
Des «gilets jaunes» dansant à Paris, le 4 mai 2019. Ce samedi est la plus faible mobilisation du mouvement avec 18.900 manifestants, selon le ministère de l'Intérieur. — KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Peu de « gilets jaunes » dans les rues de France, ce 4 mai. Pour l’acte 25 du mouvement, 18.900 manifestants ont été recensés, selon le ministère de l’Intérieur. A Paris, ils étaient 1.460, toujours selon place Beauvau. Ce décompte du ministère de l’Intérieur régulièrement contesté par les manifestants. Ceux-ci ont comptabilisé 40.291 manifestants en France.

Il s’agit de la plus faible mobilisation depuis le début du mouvement de contestation sociale, qui avait réuni 23.600 manifestants le week-end dernier et 282.000 personnes pour son lancement le 17 novembre.

Des manifestations moins fournies et généralement très tranquilles. Quelques grenades lacrymogènes ont été tirées pour disperser la foule en fin de parcours à Toulouse, où une personne a été interpellée, a constaté un journaliste de l'AFP. A Paris, la préfecture a fait état de dix interpellations, essentiellement dans le cadre de contrôles préventifs.