Fermé depuis samedi, l'accès à l'Andorre ne devrait pas rouvrir (au mieux) avant deux semaines

CA VA DURER L’accès à l’Andorre depuis l’Ariège est fermé depuis samedi suite à un glissement de terrain sur la RN22. Le trafic ne devrait pas être rétabli avant deux semaines, dans le meilleur des cas

B.C.

— 

La zone d'éboulis à l'origine de la fermeture de l'accès à l'Andorre, via le Pas de la Case.
La zone d'éboulis à l'origine de la fermeture de l'accès à l'Andorre, via le Pas de la Case. — Prefecture 09

Pas avant deux semaines au mieux… L’unique voie d'accès directe entre la France et l'Andorre, via le Pas de la Case, est fermée depuis samedi dernier suite à un glissement de terrain sur la RN 22.

« Compte tenu des premiers constats sur le terrain, une réouverture en alternance de la route dans environ quatre semaines est l’hypothèse la plus probable », a indiqué mardi la préfecture de la région Occitanie à l’issue d’une réunion entre son représentant, Etienne Guyot, Antoni Marti, chef du gouvernement d’Andorre, et Jordi Torres, ministre de l’aménagement de la Principauté.

Si les conditions, notamment météorologiques, sont ultra-favorables, la route pourrait même éventuellement être rouverte plus tôt. « Mais en tout état de cause, aucune réouverture n’est envisageable avant deux semaines », précisent les autorités.

D’ici là, les Andorrans et les personnes qui veulent se rendre au sein de la Principauté vont devoir prendre leur mal en patience. Pour l’heure, ils sont obligés de faire un gros détour lorsqu’ils arrivent d'Ariège et doivent passer par Bourg-Madame. Des possibilités alternatives d’accès au Pas de la Case sont à l’étude.

Une fermeture qui a déjà des conséquences économiques importantes pour les commerces du Pas-de-la-Case et les hôteliers du secteur qui vivent quasi uniquement de la clientèle extérieure, venue faire ses courses en Andorre.