Lyon: Le public invité à choisir les édifices emblématiques de la ville qui orneront les futurs trams

DESIGN Les futures rames de tramway seront habillées d'une fresque d'édifices emblématiques de l'agglomération lyonnaise. Au public de choisir lesquels

Elisa Frisullo

— 

Ici le tramway T1 sur le pont Raymond Barre.
Ici le tramway T1 sur le pont Raymond Barre. —
  • Dès 2020, de nouvelles rames vont faire leur apparition sur la ligne T4 à Lyon.
  • A l’occasion de l’arrivée de ce nouveau matériel, le public est invité à choisir dès jeudi les édifices emblématiques de la ville qui habilleront les futures rames.

Le Crayon à la Part-Dieu, la statue de Louis XIV place Bellecour ou encore le Parc Olympique Lyonnais… A l’occasion de l’arrivée de nouvelles rames de tramways​ ultramodernes, le Sytral a décidé d’impliquer le public dans le choix des décors qui habilleront le matériel à Lyon.

Début 2020, onze rames de 43 mètres seront mises en circulation sur la ligne T4. Elles seront les premières à revêtir le nouveau design actuellement en réflexion du côté du syndicat mixte, organisateur des transports en communs lyonnais.

Une fresque d’édifices

« Afin de valoriser le territoire », les futures rames seront habillées « d’une fresque représentant des édifices emblématiques de l’agglomération lyonnaise », précise le Sytral ce mardi.

Pour déterminer quels seront ces bâtiments, le public pourra voter sur le site du magazine du Sytral, dès le 2 mai et jusqu’au 31 mai, parmi une liste de dix sites : Fourvière, Bellecour, les trois tours de la Part-Dieu, le Parc OL, le musée des Confluences, le pont Raymond-Barre, l’Hôtel-Dieu, la cathédrale Saint-Jean, les Gratte-Ciel de Villeurbanne et l’Opéra de Lyon.

Un plan global de 60 millions d’euros

Le design choisi à l’issue de la consultation sera dévoilé cet été. A terme, l’apparence de toutes les rames de tram, qui bénéficient aujourd’hui selon les lignes d’un habillage différent, sera uniformisée.

L’arrivée de ces nouvelles rames s’inscrit dans le cadre de Capacité tramway lancé par le Sytral. Ce plan d’actions de 60 millions d’euros prévoit notamment la mise en place de matériel plus grand pour répondre à la forte hausse de fréquentation du tram, en progression de 80 % entre 2009 et 2015.