VIDEO. Toulouse: Syndicats, «gilets jaunes», place du Capitole interdite, à quoi faut-il s'attendre pour le 1er-Mai?

SOCIAL Les rangs du traditionnel défilé pour la défense des droits des travailleurs seront gonflés cette année par la présence des « gilets jaunes » et défenseurs du climat. Le Capitole reste interdit

B.C.

— 

Lors d'une manifestation des syndicale à Toulouse.
Lors d'une manifestation des syndicale à Toulouse. — P. Pavani / AFP

A Toulouse, ce 1er-Mai sera évidemment revendicatif. Mais cette année, les syndicats ne seront pas les seuls à battre le pavé. Le cortège sera rouge, mais aussi vert et surtout jaune.

L'intersyndicale (CGT, FSU, Solidaires) a donné rendez-vous pour sa traditionnelle manifestation de défense des droits des travailleurs à partir de 10h30 au niveau de la place Esquirol. Une manifestation déclarée auprès de la préfecture et qui doit rallier Arnaud-Bernard. A la fin de ce défilé, Solidaires 31 poursuivra boulevard Lascrosses en direction du Bazacle.

Un trajet officiel qui n’a pas prévu de passer par la place du Capitole qui sera à nouveau interdite aux manifestants ce mercredi, comme depuis plusieurs samedis.

Le même jour à 10h, les défenseurs du Climat, dans la lignée de Greta Thunberg, se sont donné rendez-vous place Esquirol pour se joindre au cortège de l’intersyndicale.

Tout comme les «gilets jaunes» dont certains membres ont annoncé qu’ils prendraient la tête du cortège sur les réseaux sociaux.

Dispositifs conséquents

L’an dernier, contrairement à la manifestation parisienne, à Toulouse, aucun incident n’avait été à déplorer dans un cortège plutôt familial. Cette année, après 24 samedis de mobilisation et de nombreux heurts entre « gilets jaunes » et forces de l’ordre, certains craignent des débordements. D’autant que les « blacks bloc » ont annoncé sur les réseaux sociaux un « 1er mai insurrectionnel ».

La préfecture de la Haute-Garonne a indiqué qu’un « dispositif conséquent et adapté sera mis en place ».