VIDEO. Lyon: Nouvelle interdiction de manifester dans une partie de l’hypercentre pour le 1er mai

MOBILISATION Un important cortège est notamment attendu entre Jean-Macé et la place Bellecour mercredi à Lyon

Elisa Frisullo

— 

Une partie du centre-ville est concernée par l'interdiction de manifester mercredi. Illustration.
Une partie du centre-ville est concernée par l'interdiction de manifester mercredi. Illustration. —

L’objectif affiché est une nouvelle fois d’éviter tout débordement. Le préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant toute manifestation mercredi 1er mai dans une partie de l’hypercentre lyonnais, ont indiqué ce lundi les services de l’Etat.

Comme lors des deux dernières journées de mobilisation des «gilets jaunes», il sera interdit de manifester entre 11 heures et 20 heures rue de la République, place de la République, rue Paul-Chenavard, rue de Brest et rue Émile Zola. Des contrôles pourront être effectués dans ce périmètre, précise la préfecture, satisfaite des effets du dernier arrêté de ce type, pris samedi lors de l’acte 24 des « gilets jaunes ».

Un 1er mai sous le signe de la convergence des luttes

« Cet arrêté avait pour objectif de concilier trois libertés individuelles : d’aller et venir, de commercer et de manifester. A posteriori, cette mesure s’est avérée efficace. Les dégradations ont significativement baissé, les manifestations ont pu se tenir, l’activité commerciale du centre-ville a été peu impactée et les atteintes aux personnes et aux biens ont été contenues », précisent les services de l’Etat.

Parmi les appels à manifester lancés pour mercredi, un important cortège est attendu dès 10 heures mercredi entre la place Jean-Macé, dans le VIIe arrondissement, et Bellecour. Une vingtaine d’organisations, associations et syndicats, parmi lesquels des « gilets jaunes », organisent une convergence sociale et écologique. Avec un maître mot : la défense « d’une justice sociale et fiscale et d’une véritable transition écologique ».