«Gilets jaunes» à Marseille : Un manifestant crée une «rue Zineb Redouane» en hommage à la vieille dame décédée après un tir de grenade lacrymogène

FAITS DIVERS Une rue de Marseille a été symboliquement rebaptisée « rue Zineb Redouane » en marge d’une manifestation des « gilets jaunes »

20 Minutes avec AFP

— 

Un manifestant rend hommage à Zineb Redouane
Un manifestant rend hommage à Zineb Redouane — Gérard Julien / AFP

Marseille, alors que le cortège de «gilets jaunes» remontait la Canebière pour déambuler dans le quartier populaire de Noailles, un manifestant a recouvert un écriteau de rue par un autocollant « Rue Zineb Redouane​, tuée par la police ». Un geste en hommage à cette octogénaire morte en décembre après avoir été touché par un tir de grenade lacrymogène en marge de manifestations.

 

En marge de la manifestation qui a compté 1.000 manifestants au plus fort de la mobilisation selon la préfecture de police, les forces de l’ordre ont essuyé des jets de projectile et ont riposté par des gaz lacrymogènes en marge du rassemblement des «gilets jaunes». Trois personnes ont été interpellées selon la police.

​​​​