VIDEO. «Gilets Jaunes» à Lyon: Pour la troisième fois de suite, le préfet interdit toute manifestation samedi

SECURITE Selon la préfecture du Rhône, l’arrêté pris la semaine dernière s’est « révélé efficace » et a permis de baisser « significativement » les dégradations en centre-ville

C.G.

— 

Pour la troisième semaine de suite, le préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant toute manifestation en presqu'île lyonnaise samedi 27 avril de 12h à 19h.
Pour la troisième semaine de suite, le préfet du Rhône a pris un arrêté interdisant toute manifestation en presqu'île lyonnaise samedi 27 avril de 12h à 19h. — JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Les arguments sont les mêmes que ceux avancés lors des semaines précédentes.Le préfet du Rhône a pris jeudi un arrêté visant à interdire toutes les manifestations, prévues samedi en presqu’île lyonnaise, dans un périmètre bien défini. Et cela pour la troisième fois.

« Depuis plusieurs semaines, les manifestations dites des «Gilets Jaunes» perturbent tous les samedis le centre-ville et engendrent des atteintes répétées aux personnes et aux biens, qui se concentrent notamment sur les commerces et le mobilier urbain », explique Pascal Mailhos, qui observe néanmoins une amélioration.

Une mesure « efficace »

« A posteriori », l’arrêté pris la semaine dernière « s’est avéré efficace », selon le préfet. « Les dégradations ont significativement baissé. Les manifestations (situées en dehors du périmètre) ont pu se tenir, malgré l’interpellation de deux individus pour violences, et l’activité commerciale du centre-ville a peu été impactée », dévoile-t-il.

Pour samedi, l’interdiction de manifester de 12 heures à 20 heures concerne la rue de la République, la place de la République, les rues Paul-Chenavard, Joseph-Serlin, de Brest et Emile-Zola.