Lyon: Deliveroo va retirer sa pub géante de burger installée au-dessus d'un mémorial

POLEMIQUE Des associations et collectifs se sont émus ces derniers jours de voir une immense bâche publicitaire surplomber le Veilleur de pierre place Bellecour à Lyon

Elisa Frisullo

— 

Une publicité installée par Deliveroo au-dessus du Veilleur de pierre à Lyon.
Une publicité installée par Deliveroo au-dessus du Veilleur de pierre à Lyon. — Collectif Plein la vue
  • Une bâche géante représentant un hamburger a été installée à Lyon au-dessus du Veilleur de pierre, un mémorial de la résistance.
  • Cette publicité a suscité une vague de protestation ces derniers jours à Lyon. Pour mettre fin à la polémique Deliveroo a annoncé ce mercredi le retrait prochain de la publicité.

Ces derniers jours, la présence d’une bâche publicitaire géante installée au-dessus du Veilleur de pierre, place Bellecour, a suscité une série de protestations à Lyon. A tel point que la société Deliveroo a annoncé ce mercredi qu’elle allait procéder au retrait de sa publicité d’ici au 28 avril, date à laquelle doit se tenir au pied du mémorial, un hommage aux héros de la résistance et aux victimes de la déportation.

L’immense publicité qui a semé le trouble représente un burger. Appétissant jugeront certains, mais totalement déplacé pour d’autres qui se sont émus de voir une telle bâche publicitaire surplomber le Veilleur de pierre, réalisé en 1948 par le sculpteur Georges Salendre et l’architecte Louis Thomas pour commémorer la Résistance. Le mémorial de la place Bellecour a été érigé à l’endroit même où furent exécutés les cinq résistants Gilbert Dru, Albert Chambonnet, Pierre-Francis Chirat, Léon Pfeffer et René Bernard.

« Un symbole très malvenu »

Le 20 avril dernier, le représentant des anciens combattants et amis de la Résistance s’était ému, dans les colonnes du Progrès, de la présence « d’une publicité magistrale qui surplombe ce lieu de mémoire ». Puis, mardi, les élus lyonnais Europe Ecologie les Verts avaient réclamé le retrait de cette bâche géante : « Les couleurs criardes d’un hamburger géant dégoulinent au-dessus du Veilleur de pierre, monument d’hommage aux résistants. Nous refusons que, pour des objectifs consuméristes, le patrimoine de nos centres-villes, pour lequel nos élus proclament pourtant leur attachement indéfectible, soit défiguré sans aucun respect pour son histoire. »

Le collectif Plein La Vue, très actif à Lyon pour limiter la pub sur l’espace public, a également réagi. « Le symbole est très malvenu. Il n’aurait pas dû échapper aux autorités qui ont autorisé ce dispositif, qu’à quelques mois des commémorations du 8 mai 1945, apposer une énorme pièce de viande au-dessus d’un monument réalisé en mémoire de victimes de Klaus Barbie, commandant de la Gestapo, surnommé "le boucher de Lyon", était tout à fait irrespectueux », ont indiqué les militants.

Une installation autorisée par l’Etat

La mairie de Lyon et le conservateur des Monuments historiques ont notamment été interpellés à ce sujet et priés d’intervenir pour faire retirer cette publicité au plus vite. Agissant comme « médiateur » dans cette affaire, la municipalité a organisé une rencontre entre les associations d’anciens combattants et la société qui a posé la bâche dans l’optique de la faire retirer, a indiqué l’Hôtel de Ville à 20 Minutes. C’est à la suite de ces discussions que la société a annoncé le retrait prochain de la publicité.

« Deliveroo a toujours voulu honorer et valoriser la mémoire des victimes et des héros de la déportation », s’est défendue l’entreprise dans un communiqué, indiquant avoir reçu le feu vert de la Direction Régionale des Affaires Culturelles avant d’installer la bâche.