«Gilets jaunes»: Eric Drouet annonce qu’il se met en «pause» du mouvement

A BIENTÔT DE TE REVOIR Figure du mouvement social, le chauffeur routier explique être fatigué et parle de « menaces sur sa famille »

R. G.-V.

— 

Eric Drouet est l'une des principales figures des «gilets jaunes».
Eric Drouet est l'une des principales figures des «gilets jaunes». — ISA HARSIN/SIPA

Le début de la fin ? L’une des principales figures des « gilets jaunes » Eric Drouet, a annoncé dans la nuit de mardi à mercredi se mettre en « pause » dans le mouvement. « Voire peut-être plus », dit-il même. Il a publié un message sur sa page Facebook, « La France énervée », l’une des plus suivies du mouvement et cela bien avant le 17 novembre, date de l’acte 1 des « gilets jaunes ».

Dans ce message, Eric Drouet explique que « tout n’est pas fini », mais qu’il est « au bout de [ses] forces ». Pour justifier sa décision, le chauffeur routier parle de « menaces sur sa famille », du « mépris » et des « insultes ». Il dit, globalement, être fatigué.

Eric Drouet était déjà absent de l’acte 23 du mouvement des « gilets jaunes », samedi dernier. En attendant, un acte 24 est bien prévu, samedi, plus de cinq mois après le début du mouvement, avec comme point de ralliement national Strasbourg.