Lyon: Soupçonnant sa copine d'infidélité, il lui coupe les cheveux et la frappe violemment

VIOLENCES C'est parce qu'il n'arrivait pas à fouiller dans le téléphone de sa concubine que le suspect s'est acharné sur elle

C.G.

— 

 									 Illustration femme battue, le 10 février 2012.
Illustration femme battue, le 10 février 2012. — A. GELEBART/20 MINUTES/SIPA

La victime, violemment frappée, a subi 10 jours d’ITT. Un jeune homme de 23 ans, son compagnon, a été interpellé à Villeurbanne lundi soir vers 22h45. Les faits se sont déroulés le même jour, quelques heures plus tôt, indique la police lyonnaise ce mercredi.

Vers 14 heures, le suspect, qui roulait avec sa petite amie, a exigé qu’elle lui remette son téléphone. Soupçonnant une infidélité de sa part, il souhaitait vérifier le contenu de son portable. Cette dernière a refusé de lui communiquer son code permettant de déverrouiller l’appareil et s’est fait frapper.

L’homme lui a ensuite coupé les cheveux de force. Interpellé par les enquêteurs, il a reconnu une partie des faits. En revanche, il a refusé d’indiquer où se trouvait le téléphone. Il doit être présenté au parquet ce mercredi pour « violences volontaires aggravées et vol aggravé ».