Bas-Rhin: Destruction de nids de frelons, guêpes… Dorénavant il faudra payer les pompiers

SECOURS La Bas-Rhin était l’un des derniers départements où leur intervention était gratuite. Mais au 1er mai, il faudra payer les pompiers pour se débarrasser des nids d’insectes

Nils Wilcke

— 

Les interventions pour détruire les nids d'hyménoptères ont plus que doublé entre 2014 et 2018.
Les interventions pour détruire les nids d'hyménoptères ont plus que doublé entre 2014 et 2018. — A. GELEBART / 20 MINUTES
  • Dans le Bas-Rhin, les particuliers qui font appel aux pompiers pour se débarrasser de nids d’insectes devront payer les interventions à partir du 1er mai.
  • Le montant de l’intervention varie de 50 à 80 euros en fonction des actes menés par les pompiers.
  • Les secours avancent le coût de ces interventions et leur volonté de se recentrer sur le secours à la personne pour justifier leur décision.

Vous avez un nid de frelons asiatiques agressifs ou de guêpes menaçantes dans votre jardin et votre premier réflexe est d’appeler les pompiers ? Attention, au 1er mai, la destruction des nids d’hyménoptères (terme scientifique pour désigner tous ces insectes volants) sera facturée aux Bas-Rhinois. Ces derniers faisaient partie des derniers départements à ne pas faire payer ce type d’actes.

Coût de l’intervention chez le particulier ? Entre 50 euros pour une intervention classique et 80 euros quand l’intervention nécessite un moyen élévateur. Une « participation réduite » selon les pompiers, qui a pour but de ne « pas laisser les particuliers sans solutions en attendant l’installation d’entreprises spécialisées ».

15.000 destructions de nids en 2018

Comment expliquer cette décision ? « Les actes de ce type ont plus que doublé entre 2014 et 2018 », explique à 20 Minutes le Service départemental d’incendie et de secours du Bas-Rhin (SDIS 67). En 2018, les pompiers ont réalisé 15.000 destructions de nids d’hyménoptères, ce qui représente près de 14 % de leur activité opérationnelle. Des interventions qui ont un coût pour les finances du SDIS : chaque destruction d’un nid mobilise en moyenne « un véhicule et trois pompiers », pour un coût « d’environ 150 euros l’intervention », avance le SDIS 67.

L’idée vous choque ? Faire payer les secours est une mesure régulièrement décriée. Le SDIS 67 rappelle que les déblocages d’ascenseurs, les alarmes intempestives et les pollutions sont déjà facturés aux particuliers depuis 2005 dans le Bas-Rhin. Autre raison avancée par les secours : recentrer leur action « pour les missions d’urgence ». Autrement dit, sur le secours aux personnes. Pour les pompiers, cela vaut bien une petite facture.