Marseille: Des appartements dans un état catastrophique loués par un ancien flic ripou

MAL LOGEMENT A MARSEILLE Un ancien policier récemment révoqué loue des appartements dans un état d’insalubrité catastrophique dans le quartier de la Belle-de-Mai à Marseille

A.M.

— 

L'immeuble loué par l'ancien policier se situe dans le quartier de la Belle de Mai, l'un des quartiers les plus pauvres de la ville.
L'immeuble loué par l'ancien policier se situe dans le quartier de la Belle de Mai, l'un des quartiers les plus pauvres de la ville. — Gérard Julien / AFP

Un ancien flic ripou marchand de sommeil. Selon nos confrères de La Marseillaise qui ont pu assister à l’expertise judiciaire de deux immeubles du quartier de la Belle-de-Mai, à Marseille, des appartements dans un état d’insalubrité très avancé sont loués par un ancien policier.

Plafonds éventrés, champignons qui ont colonisé tous les murs, odeurs pestilentielles, fenêtres qui ne s’ouvrent plus, voilà quelques-uns des détails constatés par l’experte judiciaire et les deux ingénieurs de la ville. « C’est abominable », commentera même l’un des ingénieurs.

Renvoyé de la police en février

Des constatations qui n’ont pas été si simples à faire, en raison de l’omerta imposée par le propriétaire des lieux qui collecterait les loyers tous les trois mois en possession d’une arme, selon la rumeur. Derrière la SCI propriétaire de plusieurs appartements dans cet immeuble et un bâtiment voisin, se cache un ancien brigadier de police à Marseille.

Il vient d’être renvoyé de la police en février pour « des manquements graves à la déontologie ». Une affaire de vol en serait à l’origine. L’épouse du policier s’est défendue d’être marchand de sommeil et a expliqué ne pas être au courant de l’état dans lequel se trouvent ses appartements.