Aveyron: Et Notre-Dame de Rodez alors? Pas de subvention qui tombe du ciel s'émeut le maire

APPEL Le maire de Rodez s’étonne de la rapidité avec laquelle la région Occitanie débloque des fonds pour Notre-Dame de Paris. La demande subvention pour «sa» cathédrale a eu moins de succès

Helene Menal

— 

La cathédrale Notre-Dame de Rodez.
La cathédrale Notre-Dame de Rodez. — Wikimedia commons
  • Pour le maire de Rodez, la subvention débloquée par la région Occitanie pour Notre-Dame de Paris pose une question d’équité.
  • La collectivité a refusé récemment une aide à la rénovation de Notre-Dame de Rodez. Mais elle assume.

Signe du ciel, au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris, le clocher de Notre-Dame de Rodez « perdait quelques pierres qui sont venues se fracasser 80 m plus bas sur un véhicule en stationnement ». Cette péripétie, c’est Christian Teyssèdre (LREM), le maire et président de l'agglomération de Rodez, qui la raconte dans un courrier, très chafouin, intitulé « La présidente de la région Occitanie attend-elle une catastrophe pour se pencher sur le sort de Notre-Dame de Rodez ? ».

L’édile s’étonne de la rapidité avec laquelle Carole Delga (PS) a réagi à l’incendie de la cathédrale parisienne. « En quelques heures, écrit-il, la région Occitanie a débloqué 1,5 million d’euros pour intervenir en dehors de son territoire et de ses compétences rejoignant ainsi le milliard d’euros promis par les grandes fortunes françaises et les multinationales ».

Sauf catastrophe pas d’entorse à la règle

Alors que, pas plus tard qu’au mois d’août 2018, sa demande de subvention à lui, pour une rénovation à 10 millions d’euros que Notre-Dame de Rodez attend « depuis des siècles », a été refusée.

Christian Teyssèdre s’est vu répondre à l’époque que « la région n’intervient pas lorsque l’Etat est propriétaire de l’édifice concerné ». Ce qui est aussi le cas de Notre-Dame de Paris. « S’il n’est pas question d’opposer deux situations différentes, il n’en demeure pas mois que je m’interroge quant à la cohérence de l’action menée et au sens de l’équité », râle le maire.

Joints par 20 Minutes, les services de la région assument. « La cathédrale de Rodez appartient à l’Etat et ne correspond pas à nos critères d’aide, confirment-ils. Mais en cas d’événement grave, comme des inondations ou l’incendie de Notre-Dame, la région a la possibilité de débloquer une aide exceptionnelle, cela n’a rien à voir avec la taille de la ville ». L’équipe de Carole Delga glisse aussi que la semaine dernière l’aéroport de Rodez a reçu une subvention régionale de 400.000 euros.