Aix-en-Provence: Lourdes sanctions contre des établissements qui employaient des personnes en situation irrégulière

SANCTION La préfecture a prononcé la fermeture administrative temporaire de plusieurs établissements qui avaient recours à des migrants à Aix-en-Provence

A.M.

— 

Des fermetures administratives de trois à dix semaines ont été prononcées à l'encontre de cinq établissements d'Aix-en-Provence.
Des fermetures administratives de trois à dix semaines ont été prononcées à l'encontre de cinq établissements d'Aix-en-Provence. — Frédéric Scheiber/20MINUTES

Ils resteront fermés, pour certains, jusqu’à la fin du mois de juin. Cinq bars du centre-ville d' Aix-en-Provence ont été contraints de fermer leur porte mercredi. Comme l’explique La Provence, les services de l’Etat ont constaté en décembre lors d’un contrôle l’emploi de 12 personnes non déclarées, dont 10 en situation irrégulière. La préfecture des Bouches-du-Rhône a donc ordonné des fermetures allant de trois à dix semaines.

Nouveau contrôle il y a dix jours

Les patrons de L’Unic, le Duplex, la Cave de l’horloge, le Petit bistrot et le Bar des PTT ont bien tenté de se justifier en évoquant des négligences. L’argument n’a pas convaincu la préfecture, d’autant plus que lors d’un contrôle effectué il y a une dizaine de jours, des travailleurs non déclarés étaient présents dans la cuisine de l’un des cinq établissements. Le dossier a également été transmis à la justice.