Incendie à Notre-Dame de Paris: Les manifestations de «gilets jaunes» interdites autour de la cathédrale samedi

LIVE Suivez la situation en direct avec nous trois jours après l'incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame

M. A., F. Fl., L. Br. et R. G.-V.

— 

Des pompiers près de la cathédrale Notre-Dame à Paris, mardi 16 avril.
Des pompiers près de la cathédrale Notre-Dame à Paris, mardi 16 avril. — CELINE BREGAND/SIPA
  • Lundi soir, un incendie a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, détruisant la toiture, la flèche et une partie de la voûte.
  • Particuliers, entreprises, grandes fortunes… Près de 850 millions d’euros de dons ont déjà été promis pour la rénovation de l’édifice.
  • Une enquête a été ouverte pour « destruction involontaire par incendie » et confiée à la police judiciaire parisienne.
  • Lors de son allocution, mardi soir, Emmanuel Macron a annoncé que les travaux seraient achevés « d’ici cinq ans ». Selon les experts, en revanche, la reconstruction pourrait prendre une ou plusieurs décennies.

 

A LIRE AUSSI

 

22h45: Ce live est terminé

Bonne soirée à tous, on se retrouve vendredi pour la suite des efforts sur la reconstruction.

21h45: Les cloches de St Paul ont sonné pendant 7 minutes

Pas de vidéo disponible, mais des éléments de la chorale ont également chanté en hommage à Notre Dame

 

20h28 : Les manifestations de « gilets jaunes » interdites à proximité de Notre-Dame samedi

Pour l’acte 23 des « gilets jaunes » attendu samedi, les manifestations seront interdites aux abords Notre-Dame de Paris, après l’incendie la cathédrale, a annoncé ce jeudi la préfecture de police.

L’interdiction de manifester sera en vigueur toute la journée de samedi, dans un périmètre qui comprend essentiellement l’île de la Cité, sur laquelle se trouve la cathédrale, et ses abords immédiats sur la rive gauche de Paris, a expliqué la préfecture dans un communiqué.

19h34 : Les cloches de Londres vont sonner ce soir pour Notre-Dame

Sur Twitter, le maire de Londres Sadiq Khan a confirmé que les cloches des cathédrales allaient sonner pendant 7 minutes à 19 heures (soit 20 heures, heure française) en solidarité avec Notre-Dame de Paris.

 

18h03 : Qui est Jean-Louis Georgelin, le « M. reconstruction » de la cathédrale de Notre-Dame de Paris ?

« Pas du tout techno », franc du collier, « profondément croyant »… 20 Minutes dresse le portrait de ce militaire chargé par Emmanuel Macron de rebâtir l’édifice en cinq ans.

 

17h51 : Le bourdon est sauf, les abeilles aussi

Les quelque 200.000 abeilles des ruches de Notre-Dame ont survécu à l’incendie. « Les abeilles sont en vie. Jusqu’à ce matin, vers 11h00, je n’avais aucune nouvelle », explique à l’AFP l’apiculteur Nicolas Géant qui s’occupe des ruches de Notre-Dame situées sur la sacristie attenante à la cathédrale.

Nicolas Géant a reçu des messages et des appels du monde entier de personnes se demandant si les abeilles avaient péri dans les flammes. « C’était inattendu. J’ai reçu des appels d’Europe, bien sûr, mais aussi d’Afrique du Sud, du Japon, des Etats-Unis et d’Amérique du Sud », dit-il.

En cas d’incendie et dès les premiers signes de fumée, les abeilles se « gorgent » de miel et protègent leur reine. « Cette espèce (l’abeille européenne) n’abandonne pas sa ruche. Elles ne possèdent pas de poumons mais le CO2 les endort », explique Nicolas Géant, qui espère revoir ses abeilles la « semaine prochaine ».

17h38 : Que devient la couronne d’épines du Christ ?

Sauvée des flammes lundi soir, cette relique du Christ a du pain sur son chemin de croix, en cette Semaine sainte des catholiques. D’habitude, elle est proposée à la vénération des fidèles, le Vendredi saint (demain) mais pas cette année. Elle sera en revanche de la procession lors du chemin de croix parisien, nous apprend Famille chrétienne.

17h27 : Anne Hidalgo, Christophe Castaner et les élus de Paris déambulent maintenant entre l’Hôtel de ville et la cathédrale

 

Les élus déambulent entre l'Hôtel de ville et la cathédrale.
Les élus déambulent entre l'Hôtel de ville et la cathédrale. - Capture France Info

 

17h18 : La cérémonie d’hommage à la cathédrale Notre-Dame de Paris et à celles et ceux qui l’ont sauvée est terminée

17h15 : Les applaudissements de la foule pour les pompiers ont été nombreux, cet après-midi

 

17h14 : Fin du discours de Christophe Castaner. La cérémonie est sur le point de s’achever, une nouvelle fois en musique

Cette fois c’est le Prélude de la troisième suite pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach.

17h12 : « Aujourd’hui nous sommes liés par l’espérance (…) Notre-Dame a tenu bon. 850 ans d’histoire ont tenu bon. »

17h10 : « Les sapeurs-pompiers de Paris ont sauvé Notre-Dame »

Le ministre de l’Intérieur a refait le récit de la nuit de combat contre les flammes. « On ne rendra jamais assez hommage aux sapeurs pompiers qui étaient là ce soir-là. »

17h07 : Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, invite les pompiers à monter sur scène et les fait applaudir longuement par la foule

17h06 : « Le recteur n’a plus de cathédrale, mais il a encore quelque chose dans le crâne et il va essayer d’inventer quelque chose. »

Patrick Chauvet laisse la place à Christophe Castaner.

17h05 : « Notre cathédrale, c’est la cathédrale de Paris. C’est le cœur de la France et au-delà. C’est le cœur du monde. »

« Je n’ai pas fait de discours car vous imaginez bien que depuis lundi soit je suis très fatigué », dit le recteur, la voix tordue par les sanglots. Il est applaudi.

17h04 : Fin du discours d’Anne Hidalgo, place au recteur de la cathédrale Notre-Dame, Patrick Chauvet.

Il remercie la mairie pour son discours.

17h03 : « L’histoire n’est pas que de pierre. Elle est aussi d’esprit et de mémoire. »

« Cet horrible accident nous a fait prendre conscience que la cathédrale était notre trésor national. Le temps de la reconstruction doit être celui de l’union (…) Un moment pour se réapproprier notre histoire. »

17h01 : « Notre cœur a été touché mais il bat encore. »

16h59 : « Le rayonnement de notre Dame va bien au-delà des relations, bien au-delà de notre ville et de notre pays (…) Notre-Dame de Paris est à tous, à chacune et à chacun. »

​16h56 : « Vous avez, au risque de périr, sauvé une part de nous-même », dit Anne Hidalgo au général Gallet, une nouvelle fois applaudi.

« Je veux vous dire notre gratitude infinie, notre reconnaissance éternelle. Je vais demander au prochain Conseil de Paris qu’on vous donne le titre de citoyen d’honneur de la Ville de Paris. »

 

16h54 : « Notre cœur a été touché. Le cœur géographique, culturel et spirituel de notre ville. Autour duquel elle s’est construite. Le cœur de notre pays, d’où partent ses routes. »

16h53 : La maire fait chaudement applaudir le général Jean-Claude Gallet, des sapeurs pompiers de Paris.

16h52 : Anne Hidalgo prend la parole

16h43 : Et maintenant littérature

Nicolas Lormeaux, de la Comédie-Française, et Isabelle Carré, lisent maintenant quelques pages de Notre-Dame de Paris, de Victor Hugo.

 

16h39 : Ça commence en musique

Avec le Prélude de la première suite pour violoncelle de Jean-Sébastien Bach.

 

16h38 : Anne Hidalgo, la maire de Paris, et Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, et donc des cultes, montent sur scène, la cérémonie commence

16h34 : Bleu et rouge, les couleurs séculaires de la ville de Paris

 

16h30 : Notre journaliste, Romain Lescurieux, est sur place

 

16h24 : Delanoë est aussi là

Si la foule semble importante, on voit aussi beaucoup d’échappes d’élus parisiens sur le parvis. Bertrand Delanoë, l’ancien maire de la capitale (2001-2014) sera présent. Il est de notoriété publique que ses relations avec Anne Hidalgo, l’actuelle maire, sont très… fraîches.

16h22 : Hommage « populaire »

Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de Paris, promet une cérémonie « assez sobre et courte » sur France Info.

16h17 : La foule semble présente en nombre sur le parvis de l’Hôtel de ville de Paris

D’après les images de la chaîne d’information en continu, France Info.

L'édition spéciale de France Info.
L'édition spéciale de France Info. - Capture France Info

 

16h06 : La cérémonie d’hommage à la cathédrale Notre-Dame de Paris et à celles et ceux qui l’ont sauvée va bientôt commencer

Elle va avoir lieu sur le parvis de l’Hôtel de ville de Paris, à quelques centaines de mètres de la cathédrale.

15h23 : Le jeu Assassin’s Creed où figure Notre-Dame gratuit pendant une semaine

Le jeu d’aventure Assassin’s Creed Unity, dont l’action se déroule en partie à Paris et où Notre-Dame a été fidèlement reproduite, est mis gratuitement à disposition depuis mercredi par l’éditeur du jeu, le Français Ubisoft, par solidarité après l’incendie qui a touché la cathédrale.

« Ubisoft souhaite laisser découvrir la majesté et la beauté de la cathédrale, de la meilleure façon possible », explique la société dans un message sur son blog, indiquant que la version PC du jeu était en téléchargement libre. L’éditeur qui a promis en outre 500.000 euros pour la restauration de l’édifice.

15h03 : La majorité des prix de l’Institut de France consacrés à Notre-Dame de Paris

La majorité des prix 2020 de l’Institut de France, de ses académies et fondations – soit plus de 23 millions d’euros de mécénat - iront cette année à des chercheurs et personnalités ayant travaillé directement ou indirectement à la connaissance de Notre-Dame de Paris.

« Que nous soyons croyants ou non, nous mesurons ce qu’elle représente pour notre histoire et notre culture (…). Nous lèverons ensemble nos talents, nous rebâtirons Notre-Dame », a indiqué un communiqué de la vénérable institution.

14h52 : Les politiques exhortent Macron à ne pas « défigurer » la cathédrale

Gauche, droite et extrême droite ont appelé, ce jeudi, à reconstruire Notre-Dame « à l’identique », sans la « défigurer ». Emmanuel Macron souhaite que la cathédrale soit reconstruite dans les cinq ans et qu'« un geste architectural contemporain puisse être envisagé ».

A gauche, Raphaël Glucksmann, tête de liste PS-Place publique pour les européennes, a estimé sur Public Sénat que « ce n’est pas le président de la République qui va décider du temps que prend un chantier », appelant à reconstruire sans « détruire l’âme de Notre-Dame ».

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a relayé le hashtag « #TOUCHEPASANOTREDAME », face aux pistes évoquées par le Premier ministre Edouard Philippe pour une éventuelle reconstruction de la flèche effondrée.

« Ils vont nous faire des rooftops au-dessus de Notre-Dame ? ! », a lancé Jordan Bardella, tête de liste du RN pour les élections européennes, sur LCI. « Il faut arrêter un peu le délire : on doit le respect absolu au patrimoine des Français. »

« Ne laissons pas (la) mégalomanie (d’Emmanuel Macron) défigurer notre cathédrale ! », a réagi Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, en appelant à signer une pétition pour « rebâtir Notre-Dame telle que nous en avons hérité ».

 

14h49 : Le pape viendra en France « en temps voulu », déclare Emmanuel Macron

Le pape François viendra « en temps voulu » en France, a indiqué Emmanuel Macron, qui l’a de nouveau invité au cours d’un échange téléphonique après l’incendie de Notre-Dame. « J’ai eu le pape au téléphone. Je l’ai évidemment invité à venir et il viendra en temps voulu », a déclaré le chef de l’Etat.

Emmanuel Macron s’est entretenu au téléphone avec le pape mardi après-midi, au lendemain de l’incendie qui a dévasté Notre-Dame. Mardi, François a appelé à la « mobilisation de tous » pour que la cathédrale Notre-Dame puisse redevenir « le joyau architectural d’une mémoire collective ».

14h16 : Le CIO met la main à la pâte pour que Notre-Dame soit prête pour les JO

500.000 euros en plus dans la cagnotte de la cathédrale. Le Comité international olympique (CIO) a exprimé sa volonté de participer à la reconstruction de Notre-Dame, a annoncé son président Thomas Bach dans un courrier mercredi. « Achever » les travaux avant les JO de Paris-2024 sera « une motivation supplémentaire ».

14h12 : Paris nomme un ambassadeur chargé du volet international de la reconstruction

Ce poste va être confié à Stanislas de Laboulaye, 72 ans, ancien directeur des Affaires politiques au Quai d’Orsay (2002-2006) et ancien ambassadeur de France en Russie (2006-2008) puis auprès du Saint-Siège (2008-2011).

Il « accompagnera les grands donateurs étrangers dans leur démarche », assurera le lien entre l’Etat français et les organisations internationales telles l’Unesco et « mobilisera les expertises européennes qui pourraient être requises », a-t-on ajouté.

13h32 : Et si le futur chantier de Notre-Dame était ouvert au public ?

Si les conditions de sécurité le permettent, ce serait un « élément de transparence » répondant à la mobilisation nationale pour ce joyau de l’art gothique, suggère Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux à l’AFP.

« Je ne me prononce pas sur la faisabilité de visites, dans un délai très contraint, mais ce serait extrêmement intéressant et un élément de transparence. (…) Pouvoir montrer l’évolution du chantier serait opportun, eu égard aux nombreux donateurs », poursuit-il. Une réouverture de la nef suggère toutefois des conditions de sécurité « absolument parfaites », qui vont prendre du temps pour être réunies.

12h49 : « Vous avez été exemplaires » sous le regard du « monde entier »

« Le pays et le monde tout entier nous ont regardés et vous avez été exemplaires », a lancé Emmanuel Macron jeudi à l’Elysée en recevant les pompiers et d’autres personnes mobilisées pour sauver lundi Notre-Dame de Paris.

« Vous avez été l’exemple parfait de ce que nous devons être », a-t-il ajouté dans la salle des fêtes de l’Elysée, devant 300 personnes, 250 pompiers de Paris, des pompiers des départements franciliens, des policiers, des membres de la Croix Rouge et de la Protection civile.

12h04 : Un descendant de Viollet-le-Duc plaide pour la reconstruction de la flèche

« Absolument bouleversé » par l’incendie à Notre-Dame de Paris et l’effondrement de la flèche reconstruite par son ancêtre l’architecte Eugène Viollet-le-Duc, son arrière-arrière-petit-fils plaide pour une reconstruction de la flèche, « partie intégrante » de la cathédrale, afin qu'« elle reste un chef-d’œuvre ».

 

12h01 : Lancement des « Chantiers de France »

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a lancé ce jeudi une opération baptisée « Chantiers de France » destinée à faire « un appel d’air » sur les métiers nécessaires à la reconstruction de Notre-Dame mais aussi « à la rénovation du patrimoine partout dans le pays ». Alors que les métiers de couvreur ou de charpentier ont du mal à trouver des candidats, l’exécutif entend relancer l’intérêt vers ces spécialités après l’émotion suscitée par l’incendie qui a ravagé la toiture et la charpente de la cathédrale.

11h54 : François-Xavier Bellamy (LR) appelle Macron à « un peu d’humilité »

François-Xavier Bellamy, tête de liste des Républicains (LR) pour les élections européennes, a appelé jeudi Emmanuel Macron et l’exécutif à « un peu d’humilité » pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, mettant notamment en garde contre « la manie de la disruption » du « nouveau monde ».

 

11h49 : Les pompiers arrivent à l'Elysée

11h45 : Un drapeau français pourrait recouvrir Notre-Dame le 14 juillet

 

11h18 : Des amateurs de vin se mobilisent à Londres pour Notre-Dame

Une vente aux enchères de coffrets de bouteilles de Château Mouton Rothschild a recueilli plus de 870.000 euros chez Sotheby's, à Londres. L’argent qui devait à la base revenir au château de Versailles sera finalement alloué à la reconstruction de la cathédrale.

 

10h04 : ArcelorMittal va offrir de l’acier

ArcelorMittal, le numéro un mondial de l’acier, va offrir de l’acier pour contribuer à « la consolidation et la reconstruction » de la cathédrale Notre-Dame de Paris, a annoncé le groupe, dans un communiqué publié ce jeudi.

 

8h53 : Emmanuel Macron va recevoir les pompiers qui ont éteint l’incendie

Emmanuel Macron va recevoir, ce jeudi à midi, les sapeurs-pompiers qui sont intervenus dans l’incendie qui a ravagé lundi la cathédrale à Notre-Dame de Paris.

8h48 : Le ministre de la Culture confirme la volonté du gouvernement de reconstruire Notre-Dame en 5 ans

Invité sur le plateau de BFMTV, ce jeudi, Franck Riester, le ministre de la Culture, a confirmé la volonté du gouvernement de reconstruire Notre-Dame en 5 ans. « Il faut un objectif ambitieux », a-t-il déclaré, précisant « ça sera peut-être moins ou plus, car il ne faut pas mélanger vitesse et précipitation ».

« C’est un objectif que nous allons essayer de tenir, tout en respectant la restauration pour qu’elle soit la meilleure possible », a-t-il conclu.

8h36 : JCDecaux renonce à la défiscalisation pour son don de 20 millions d’euros

Après la famille Pinault, c’est au tour de l’entreprise JCDecaux de renoncer à la défiscalisation pour son don de 20 millions d’euros destiné à la reconstruction de Notre-Dame de Paris, a annoncé l’entreprise à nos confrères de Franceinfo.

8h28 : Une cathédrale « éphémère » en bois sera construite sur le parvis

Une cathédrale de bois « éphémère » sera élevée sur le parvis de Notre-Dame, le temps des travaux de reconstruction, a annoncé jeudi Mgr Patrick Chauvet. « Il ne faut pas qu’on dise "la cathédrale est fermée pendant 5 ans et c’est fini" », a expliqué le recteur de Notre-Dame interrogé sur CNews. « Donc je me suis dit :"est ce que sur le parvis, je ne peux pas construire une cathédrale éphémère ?" ».

Ce « lieu d’accueil où il y aura des prêtres pour pouvoir parler » servira aussi à accueillir les « curieux » et les cohortes de touristes qui visitaient chaque année Notre-Dame. Le bâtiment aura vocation à rester jusqu’à la fin des travaux. L’installation de sa remplaçante provisoire aura lieu « rapidement », a précisé le recteur. Dès qu'« on pourra avoir accès » au parvis, encore fermé.

8h11 : Une cérémonie d’hommage ce jeudi devant l’Hôtel de ville

La mairie de Paris organise, ce jeudi sur le parvis de l’Hôtel de ville, une cérémonie d’hommage à « celles et ceux qui ont contribué à sauver la cathédrale de Notre-Dame », a annoncé la mairie de Paris.

Les Parisiens, les élus et agents de la ville sont conviés à partir de 16h15 pour une cérémonie au cours de laquelle sera interprété le « prélude de la 1re suite de Bach », suivi de la lecture d’un « extrait de l’œuvre de Notre-Dame de Paris », et de prises de paroles de la maire Anne Hidalgo (PS), de Mgr Chauvet, recteur de Notre-Dame-de-Paris, et du général Gallet, commandant de la brigade des sapeurs pompiers de Paris.

8h09: Etat des lieux et avenir de la flèche... Que faut-il retenir après la première réunion de reconstruction?

Deux jours après l’incendie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, une réunion s’est tenue à l’Elysée entre les acteurs de la reconstruction. On fait le point ici

8h04 : « On pensait vraiment pouvoir sauver la flèche »

L’adjudant-chef Jérôme Demay est l’un des premiers sapeurs-pompiers à être arrivé sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame. Il s’est livré devant la caméra de notre journaliste.

 

8h02 : Comment l’aumônier des pompiers de Paris a sauvé les trésors de la cathédrale

« J’ai invité Jésus à s’occuper de sa propre maison s’il ne voulait pas se retrouver sur le bord du canal Saint-Martin avec une tente 3 secondes pour finir la nuit », raconte le père Jean-Marc Fournier, aumônier des sapeurs-pompiers parisiens depuis 2011. Son récit est à lire juste ici​.

7h58 : La Fondation du patrimoine met en garde contre les escrocs

La Fondation du patrimoine, qui a déjà collecté 13,1 millions d’euros des particuliers pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris, a mis en garde, ce mercredi, contre les escrocs qui profitent de l’élan de solidarité national et international.

« De nombreuses escroqueries nous ont été signalées en France et à l’étranger », selon un communiqué de la Fondation, qui donne le critère pour déterminer si le démarchage est celui d’un profiteur ou non : « la Fondation du patrimoine ne fait aucune relance téléphonique par mail, courrier ou téléphone. Toutes ces démarches sont frauduleuses ». Alors que la Fondation avait donné plusieurs adresses pour les dons, elle n’en a désormais qu’une seule : don.fondation-patrimoine.org

7h49: Bonjour et bienvenue dans ce live