VIDEO. Incendie à Notre-Dame de Paris: Estrosi réclame un geste de l'Etat pour faciliter les dons des collectivités

FINANCES Le maire de Nice a demandé au gouvernement qu’il assouplisse une règle comptable

F.B. avec AFP

— 

Notre-Dame dans les flammes le 15 avril 2019. Stéphanie ROGER / AFP.
Notre-Dame dans les flammes le 15 avril 2019. Stéphanie ROGER / AFP. — AFP

Il réclame un geste comptable. Le maire LR de Nice Christian Estrosi a demandé mercredi au gouvernement d’agir pour motiver les dons des collectivités locales pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris, frappée lundi par un incendie.

Sur CNews, l’édile de Nice a souligné le fait que les collectivités n’ont « pas le droit de dépasser une augmentation de [leurs] dépenses de fonctionnement de 1,2 % par an ». Or « si le gouvernement prenait la décision de ne pas comptabiliser dans cette augmentation ce que chaque collectivité, y compris la plus petite, mettrait pour apporter une contribution, ce serait un formidable encouragement », a-t-il estimé.

Il demande un classement en « trésor national »

Il a annoncé pour sa part une contribution « raisonnable » de la métropole Nice-Côte d’Azur. « Pourquoi pas [ne pas avoir] un calcul qui apporte la contribution d’un euro par habitant par exemple, ce qui à l’échelle de notre métropole représenterait environ 700.000 euros », a-t-il proposé.

Concernant les dons des particuliers, le maire de Nice a également demandé le « classement de Notre-Dame en trésor national », pour permettre que « tous ceux qui apportent une contribution à ce monument » bénéficient d’une exonération fiscale de 90 %.

L’élu a par ailleurs pris la défense des grands donateurs mis en cause sur les réseaux sociaux et par Ingrid Levavasseur. Cette figure des « gilets jaunes » a dénoncé « l’inertie des grands groupes face à la misère sociale » alors qu’ils se mobilisent pour la cathédrale. « Je ne veux pas qu’on montre du doigt les grands, ce sont aussi des capitaines d’industrie, des chefs d’entreprise, des créateurs de milliers d’emplois », a-t-il plaidé.