Incendie à Notre-Dame de Paris: Des photos montrent-elles vraiment deux hommes rire du drame?

FAKE OFF Une photo du média Sputnik de deux hommes riant à côté de Notre-Dame de Paris en feu fait le tour des réseaux sociaux, accompagnée de commentaires racistes

Alexis Orsini

— 

Lundi soir, la foule assistait impuissante à l'incendie de Notre-Dame de Paris.
Lundi soir, la foule assistait impuissante à l'incendie de Notre-Dame de Paris. — Antoine Cau/SIPA
  • Twitter, Facebook… Depuis sa première publication pendant l’incendie de Notre-Dame, une photo circule massivement sur les réseaux sociaux, souvent assortie de commentaires haineux.
  • On y voit, en arrière-plan, la cathédrale en feu, et, au premier plan, deux hommes en train de rire alors qu’ils franchissent un cordon de sécurité. Des internautes les accusent de se moquer du drame.
  • Sputnik, le média russe à l’origine du cliché, affirme bel et bien que la présence des deux hommes sur la photo relève du hasard.

« Ça les fait rire », « ces deux-là se réjouissent de l’incendie à Notre-Dame !! »…
Sur Twitter comme sur Facebook, nombre d’internautes s’indignent du comportement de deux hommes qu’ils jugent indécent. Sur une photo qui circule sur le Web depuis l’incendie à Notre-Dame de Paris, on voit, au loin, le feu qui ravage la cathédrale et, à quelques centimètres de l’objectif, deux hommes qui sourient en franchissant le cordon jaune qui marque le périmètre de sécurité.

Certains internautes assurent même que ces deux hommes sont « deux musulmans qui rigolent en voyant la cathédrale brûler »

FAKE OFF

Si la photo a énormément circulé depuis hier soir sur les réseaux sociaux et se retrouve donc multipliée quasiment sans fin au milieu de commentaires souvent haineux, on en trouve une première occurrence sur le direct assuré par Sputnik News. Le média russe réputé proche du Kremlin  la partage à 21h29 en indiquant : « Evacuation en cours à la cathédrale Notre-Dame de Paris. » La page Facebook de Sputnik France la publie à son tour à 21h37, sans aucune légende. La photo donne cependant vite lieu à des commentaires haineux, fustigeant l’attitude des deux hommes.

La photo a bien été prise à proximité de la cathédrale, précisément sur le quai d’en face, rue de la Bûcherie, comme on peut le vérifier sur Google Maps. On y retrouve la devanture du Café Panis, en partie visible sur le cliché de Sputnik. En revanche, rien ne permet d’affirmer que les deux hommes se moquaient de l’incendie en cours, ni qu’ils sont musulmans, contrairement à ce qu’affirment certains internautes ayant relayé la photo.

Un « hasard », selon Sputnik

Contacté par 20 Minutes, Sputnik France indique : « La photo a été prise à 19h54. Notre correspondant a photographié l’incendie. Le fait que ces deux personnes se soient retrouvées dans le cadre est dû au hasard. »

« Nous ne savons ni qui ils sont ni pourquoi ils souriaient, ils n’avaient pas attiré l’attention de notre correspondant et de la rédaction au moment du cliché, ni lors de la publication de celui-ci », affirme le média russe.