Un «gilet jaune» dans la tour de Notre Dame pendant l’incendie? Gare à l’intox

FAKE OFF Une vidéo partagée dans différents pays s'interroge sur la présence d'un homme vêtu d'un gilet jaune à Notre-Dame, pendant l'incendie

Alexis Orsini

— 

La cathédrale de Notre-Dame de Paris en flammes, le 15 avril 2019.
La cathédrale de Notre-Dame de Paris en flammes, le 15 avril 2019. — HOUPLINE RENARD/SIPA
  • Sur Twitter, une vidéo montrant un homme portant un casque et un gilet jaune en train d'arpenter une allée extérieure de Notre-Dame pendant l'incendie alimente les spéculations.
  • Certains internautes pensent qu'il pourrait être à l'origine de l'incendie, alors que la piste de l'accident est privilégiée à ce stade de l'enquête.
  • Surtout, les images filmées avant cette séquence montrent que cette personne est loin d'être seule, puisque plusieurs pompiers se trouvent au même niveau.
  • Il s'agit en fait du commandant des opérations de secours qui effectue un tour du feu, vêtu d'une chasuble jaune pour être reconnaissable.

La vidéo dure seulement cinq secondes, mais elle alimente de nombreuses spéculations et des discours complotistes autour de l’incendie de Notre-Dame depuis son premier partage, lundi soir, sur Twitter. On y voit un homme vêtu de noir portant un casque et un gilet jaune traverser l’allée extérieure d’un étage de la cathédrale. A quelques mètres seulement d’une lance à incendie qui asperge le côté parallèle de l’édifice pour éteindre les flammes.

« Que fait ce type qui se balade à l’intérieur de Notre Dame pendant qu’elle brûle ?? Il n’a pas de casque de pompier : il marche seul, sans [masque] respiratoire, et on dirait qu’il porte uniquement un casque de chantier et un gilet jaune », s’interroge ce tweet rédigé en espagnol.

Il se propage rapidement dans différents pays, et connaît notamment une viralité importante après avoir été repris par un utilisateur qui se présente comme journaliste indépendant et qui ajoute : « Dernière minute – une vidéo en cours d’émergence montre un #Giletsjaunes (sic) vêtu de noir sur l’une des deux tours [de Notre Dame], une demi-heure après le début de l’incendie ».

L’extrait, filmé depuis un écran de smartphone, montre en fait les images d’un direct réalisé par la chaîne espagnole RTVE.ES pendant l’incendie de lundi soir, comme on peut le voir sur le bandeau visible en bas de la vidéo. Mais ces images n’ont rien d’exceptionnel, contrairement à ce que laissent penser ces tweets laissant penser que l’incendie a été provoqué volontairement – alors que l’enquête privilégie à ce stade la piste de l'accident.

FAKE OFF

On retrouve la même séquence sur le direct réalisé par la chaîne américaine CNBC au même moment, consultable sur son archive Periscope. La « mystérieuse » silhouette vêtue d’un gilet jaune y apparaît en toute fin de diffusion, à partir de 48’17 – ou encore sur l’archive YouTube, à 42’05 ci-dessous.

Il suffit de remonter quelques minutes avant dans le live Periscope pour constater qu’elle est toutefois loin d’être la seule personne présente à ce niveau. A 43’20, alors que la scène est filmée de plus loin – la caméra n’ayant pas encore zoomé sur la lance à incendie –, on distingue un pompier en mouvement à l’étage supérieur. On entend également les témoins présents près de la caméra s’interroger (« On dirait qu’il y a des personnes. J’ai vu des ombres ») à 43’40.

Juste après, un autre pompier apparaît à l’étage du dessous – exactement à l’endroit où se trouvera la silhouette qui alimente les spéculations – et s’achemine vers le centre de l’allée, où se trouve un autre de ses collègues, reconnaissable à son casque blanc qui se détache sur fond noir.

Un gilet jaune réservé à certains pompiers

Contacté par 20 Minutes, un pompier de Paris en poste depuis huit ans explique : « Au vu de son gilet jaune, il s'agit d’un des responsables d’intervention présents sur place, rien de plus, il faut arrêter avec les théories du complot ! »

« Le gilet jaune est réservé aux commandants des Opérations de Secours (COS) ce sont des responsables d’unité, qui sont là pour gérer les équipes, pour assurer le commandement : ils n’ont donc pas de matériel respiratoire, et ils étaient nombreux dans Notre-Dame ce soir-là » précise-t-il, soulignant qu'il empruntait sans doute l'un des nombreux passages (peu pratiques pour les pompiers en intervention) de la cathédrale 

Quant au débat engagé entre certains internautes sur la couleur du casque, il n'a selon lui pas lieu d'être : « C'est bien un casque de pompier de Paris. Depuis trois mois, on a de nouveaux casques, plus brillants que les anciens, qui perdent en brillance au fil des années et des interventions malgré l’entretien. »

Les images tournées par ABC News, elles, permettent justement d’observer (à 26'06) de plus près les casques des pompiers, déployés sur une autre partie du monument. Et de constater qu’ils sont identiques à celui porté par la « mystérieuse » silhouette.

La précision sur ce type de chasuble jaune a en outre été confirmée à la conférence de presse de ce mercredi tenue par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris : le pompier en gilet jaune est bien un commandant des opérations de secours (COS). « Pourquoi il était là à ce moment-là ? Pour faire son tour du feu, comme il le fait à chaque fois, pour vérifier que les équipes sont bien en intervention », a confirmé la brigade pendant ce point presse.