Incendie à Notre-Dame de Paris: Des milliers de personnes rassemblées place Saint-Michel

LIVE Revivez la journée de mardi, au lendemain de l'incendie qui a partiellement détruit la cathédrale Notre-Dame-de-Paris

C.P, F.P, F.F, M.A et L.B

— 

Une femme allume des bougies à Paris, au lendemain de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame, le 16 avril 2019.
Une femme allume des bougies à Paris, au lendemain de l'incendie qui a ravagé Notre-Dame, le 16 avril 2019. — Michel Euler/AP/SIPA

L'ESSENTIEL:

  • Un incendie a pris vers 18h50 lundi dans les combles de Notre-Dame-de-Paris, puis s'est propagé extrêmement vite a une grande partie du toit. Les flammes ont dévoré la charpente, longue de plus de 100 mètres et baptisée «la forêt».
  • Une enquête a été ouverte pour «destruction involontaire par incendie», a annoncé le parquet de Paris. La piste d'un départ de feu accidentel depuis le chantier en cours sur le toit de la cathédrale «retient l'attention des enquêteurs en l'état des investigations», a précisé une source proche du dossier. Les ouvriers du chantier étaient entendus dans la nuit par les enquêteurs, selon le parquet.
  • Les pompiers ont annoncé tôt ce mardi que l'incendie était «complètement maîtrisé» et «éteint dans son ensemble».

A LIRE AUSSI:

 

 

0h00: Ce live est terminé

Ce soir, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées pour une veillée place Saint-Michel, et Emmanuel Macron a souhaité que Notre-Dame soit rebâtie en cinq ans. Le secteur privé a déjà promis 700 millions d'euros, et la souscription nationale devrait permettre de passer le cap du milliard d'euros. Bonne nuit à tous, et à demain pour la suite de l'enquête et la poursuite de l'examen de la structure de la cathédrale.

 

23h30: Sur des disques durs américains, le modèle en 3D le plus précis de Notre-Dame

Un modèle en 3D de Notre-Dame d'un milliard de points scannés au laser: l'universitaire américain Andrew Tallon, décédé en novembre dernier, a modélisé la cathédrale avec une précision de l'ordre de 5 mm. Le Vassar College tient ses disques durs à disposition.

 

22h30: L'élan de solidarité traverse les frontières françaises

Depuis le Brésil ou encore les Etats-Unis, les dons affluent pour rebâtir la cathédrale de Notre-Dame de Paris. Le géant américain Apple va contribuer aux efforts de reconstruction de cette cathédrale « symbole d'espoir » a annoncé son patron Tim Cook sur Twitter, sans plus de précisions.

De son côté, la milliardaire brésilienne Lily Safra et la Fondation Edmond J. Safra, ont annoncé une donation de 10 millions d'euros. L'Américain Henry Kravis, co-fondateur du fonds d'investissement KKR, veut contribuer à hauteur de 10 millions de dollars (8,85 millions d'euros).

L'université catholique américaine University of Notre Dame, dans l'Indiana, a annoncé un don de 100.000 dollars pour « une église dont l'architecture gothique exquise a élevé vers Dieu les esprits et les coeurs pendant des siècles », selon son président. Plus modeste, l'association French Heritage Society à New York, qui se consacre à la préservation du patrimoine architectural français, a récolté mardi 39.000 dollars, venant de 510 donateurs différents, la plupart aux Etats-Unis.

22h00: Veillée populaire place Saint-Michel

Des chants, des lectures, de la musique, des prières... Quelques milliers de personnes sont rassemblées place Saint-Michel en ce moment pour une veillée populaire.

 

21h50 : La politique reprend ses droits

Après une trêve de 24 heures, la politique reprend ses droits. Lydia Guirous, porte-parole LR, a jugé le discours d’Emmanuel Macron « lénifiant » tandis que Jean-Luc Mélenchon a réagi d’un simple mot : « Dommage ».

 

20h47 : En conférence à Bercy à Paris, Michelle Obama commence son intervention par un hommage à Notre-Dame

« Paris est ma première expérience internationale en tant que jeune fille, je suis allée à la cathédrale quand j’étais petite (…). Notre-Dame sera reconstruite », a déclaré la première dame sous les applaudissements de la salle. Elle intervient à Paris dans le cadre de la tournée de promotion de son nouveau livre intitulé Becoming.

 

20h44 : Des risques pour deux pignons pas encore stabilisés, selon le ministre de la Culture Franck Riester

« Le pignon du transept nord, là où il y a de grandes rosaces, risque de s’effondrer sur la rue du cloître. C’est pour cela qu’il y a cinq immeubles qui sont évacués. C’est toujours une situation périlleuse », a-t-il déclaré sur RTL.

« Et il y a une deuxième partie, qui est sur la tour sud, à l’intérieur, qui a été très attaquée par le feu et qui risque, en s’effondrant, d’entraîner le pignon central triangulaire qui est entre les deux tours et que l’on voit quand on regarde la façade de Notre-Dame », a-t-il poursuivi.

20h20 : Le résumé vidéo de l'allocution présidentielle, c'est par ici

 

20h06 : « Nous rebâtirons la cathédrale Notre-Dame plus belle encore »

Emmanuel Macron veut que ce chantier soit achevé d’ici cinq ans. « Nous sommes ce peuple de bâtisseurs. Nous avons tant à reconstruire », ajoute-t-il.

20h02 : « Je reviendrai vers vous comme je m’y étais engagé dans les jours prochains. Demain, la politique reprendra ses droits, mais le temps n’est pas encore venu. »

20 heures : « L’incendie de Notre-Dame nous rappelle que notre histoire ne s’arrête jamais et que nous aurons toujours des épreuves à surmonter », déclare le chef de l’Etat

« Ce que nous croyons indestructible peut aussi être atteint. Tout ce qui fait la France est fragile. » Le ton grave, Emmanuel Macron salue le travail des pompiers « de tous les milieux » et l’union des Français.

 

20 heures : Emmanuel Macron s'adresse aux Français

19h49 : Le coq de la flèche a été retrouvé !

Une bonne nouvelle, ça ne peut pas faire de mal. Cabossé mais intact, le coq retrouvé culminait à 90 mètres de haut, au sommet de la flèche de Notre-Dame de Paris, qui s’est effondrée hier soir.

 

19h41 : Cherche charpentiers, couvreurs et tailleurs de pierre pour reconstruction de cathédrale

La reconstruction de Notre-Dame de paris, promise par Emmanuel Macron, va devoir faire face à un défi de taille : le manque de main-d’œuvre. Le secrétaire général des Compagnons du devoir, Jean-Claude Bellanger, a déjà lancé un appel pour recruter des professionnels exerçant ces métiers « dévalorisés », selon lui.

« Pour le chantier de reconstruction, il faudrait que dès septembre nous recrutions en apprentissage 100 tailleurs de pierre, 150 charpentiers et 200 couvreurs », a-t-il estimé

« Les Compagnons du devoir forment chaque année environ 1.000 charpentiers, 700 couvreurs et 450 tailleurs de pierre », a-t-il précisé. Des professionnels déjà mobilisés sur d'autres chantiers.

19h36 : Sur Facebook, 35 millions de personnes ont publié ou partagé du contenu relatif à Notre-Dame de Paris depuis le début de l’incendie

Le réseau social estime également que 80 millions d’interactions ont eu lieu en relation avec l’incendie depuis le moment où le feu s’est déclaré.

19h28 : Grand concert sur France 2 pour appeler aux dons

Grande soirée en direct avec appel aux dons samedi, au profit de la reconstruction de Notre-Dame de Paris, a annoncé la chaîne publique.

Intitulée « Notre-Dame de Paris, le grand concert », cette émission spéciale réunira autour de l’animateur-vedette et grand défenseur du patrimoine Stéphane Bern « les animateurs et journalistes de France Télévisions » ainsi que « de nombreux artistes », a précisé France 2.

19h11 : Emmanuel Macron s’adressera ce mardi à 20 heures aux Français

En raison de l’incendie de Notre-Dame, le chef de l’Etat avait annulé la veille au soir une allocution télévisée, où il devait annoncer ses solutions pour répondre à la crise des « gilets jaunes » et au grand débat.

Cette fois-ci, il devrait être essentiellement question de Notre-Dame de Paris, le président estimant qu’il était trop tôt pour s’exprimer sur la politique nationale.

18h41 : Les nouvelles impressionnantes images de la cathédrale, au lendemain de l’incendie

Une photo de l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris après l'incendie qui a ravagé une partie de l'édifice.
Une photo de l'intérieur de la cathédrale Notre-Dame de Paris après l'incendie qui a ravagé une partie de l'édifice. - AFP

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris le 16 avril 2019, au lendemain de l'incendie qui a ravagé la charpente, la flèche et le toit de l'édifice.
La cathédrale Notre-Dame de Paris le 16 avril 2019, au lendemain de l'incendie qui a ravagé la charpente, la flèche et le toit de l'édifice. - LIONEL BONAVENTURE / AFP

 

Un trou béant à la place de la flèche, qui s'est effondrée lundi 15 avril lors d'un incendie.
Un trou béant à la place de la flèche, qui s'est effondrée lundi 15 avril lors d'un incendie. - LUDOVIC MARIN / AFP

 

 

18h30 : Une cathédrale brodée sur les maillots des joueurs du Stade toulousain en demi-finale de Coupe d’Europe

Le dernier club français en lice en Coup d’Europe veut marquer le coup. Le Stade Toulousain portera dimanche à Dublin un maillot avec une broderie représentant Notre-Dame à l’occasion de la demi-finale contre le Leinster. Le maillot sera vendu ensuite aux enchères au bénéfice de la reconstruction de l’édifice, a annoncé ce mardi le président du club, Didier Lacroix.

18h19 : Donald Trump a adressé ses « condoléances » à Macron, d’après un communiqué de la Maison Blanche

18h16 : A proximité de Notre-Dame de Paris, on se rue pour acheter un souvenir de la cathédrale disparue

« Près du quai de Montebello, les boutiques de souvenirs ne désemplissent pas, tant elles portent bien leur nom ce mardi », raconte notre journaliste dans un reportage à lire ici.

18h10 : Les cloches britanniques sonneront en signe de solidarité

L’abbaye de Westminster, édifiée en 1245, devrait faire sonner ses cloches à 17h43 (18h43 heure de Paris), heure à laquelle l’incendie a débuté. Cette initiative devrait être copiée en signe de « solidarité » dans toute l’Angleterre.

17h57 : Une vue aérienne de Notre-Dame pour se faire une idée de l’ampleur des dégâts

Le site d’information russe Life a publié mardi une vue aérienne à 360° de la cathédrale Notre-Dame de Paris, après l’incendie qui a dévasté sa toiture lundi. L’image, sur laquelle il est possible de zoomer, permet de se faire une idée de l’ampleur des dégâts.

 

17h41 : L’enquête promet d’être « longue et complexe »

Une cinquantaine d’enquêteurs de la police judiciaire sont mobilisés pour faire la lumière sur les causes de l’incendie qui a ravagé la cathédrale parisienne. Ils vont notamment devoir décortiquer les images de vidéosurveillance, ainsi que les vidéos prises par les particuliers. Elles peuvent leur donner de précieuses informations sur le départ du feu. S’il a été constaté un peu avant 19h, il a pu couver plusieurs heures…

Notre journaliste Thibaut Chevillard fait le point sur l’enquête. Son article à lire ici.

 

17h35 : Le Palais de Westminster tout aussi exposé que Notre-Dame de Paris ?

L’incendie, qui a ravagé Notre-Dame de Paris lundi soir et dans la nuit de lundi à mardi, sonne comme un rappel à l’ordre pour la classe politique britannique. Car le palais de Westminster où siège le parlement n’est pas à l’abri d’un désastre similaire, ont rappelé des dirigeants politiques britanniques. Dont Jeremy Corbyn, le leader du Parti travailliste, rapporte The Guardian. « L’état du bâtiment est très médiocre à Westminster et le risque d’incendie est évidemment énorme avec un bâtiment qui contient tellement de bois”, a-t-il déclaré.

Le système électrique vieillissant du palais et le dédale de couloirs laissent craindre qu’un incendie puisse se propager rapidement et de manière imprévisible, ont averti les experts, sans système adéquat de compartimentage du feu. Un programme de restauration et de rénovation du bâtiment, de plusieurs milliards de livres, doit commencer au milieu des années 2020. Les députés et leurs pairs ont voté l’an dernier de quitter l’immeuble pour permettre ce travail de restauration.

17h10 : « Il faudra 10 à 15 ans pour restaurer Notre-Dame »

« Une restauration entre dix et quinze ans me semble raisonnable », a avancé lors d’une conférence de presse, ce mardi après-midi, Frédéric Létoffé, l’un des deux présidents du Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH). Cette organisation comprend quelque 200 entreprises dont Le Bras Frères, celle qui gérait le gros de la rénovation de la flèche d’où est parti le feu.

Frédéric Létoffé a jugé « irréalistes » les propos de Jack Lang, ancien ministre de la Culture, qui a estimé plus tôt mardi qu’il fallait se donner un « délai court » et qu’il était possible de reconstruire en trois ans la cathédrale.

« Avant de restaurer, il va falloir mettre en sécurité le site et ça va demander énormément de travail », a précisé Frédéric Létoffé, évoquant notamment la mise en place d’un parapluie destiné à protéger la cathédrale des intempéries, alors qu’elle a déjà reçu d’importantes quantités d’eau pour éteindre le feu. Il évalue le coût de cette reconstruction à des centaines de millions d’euros.

16h57 : « Je suis dévastée, j’ai pleuré hier soir et encore aujourd’hui »

Un grand nombre de passants se trouvaient tôt ce mardi devant la cathédrale Notre-Dame de Paris au lendemain de l’incendie qui a ravagé son toit et sa flèche. Notre journaliste Marie de Fournas est allée à leur rencontre. Son reportage est à lire ici.

 

16h52: Ce qu'il faut retenir de l'intervention de Christophe Castaner

 

16h43 : Le recueillement se poursuit aux abords de Notre-Dame de Paris

Et puisque les abords de la cathédrale sont bouclés, les bougies sont passées aux policiers…

 

16h39 : « On a le savoir-faire » pour reconstruire Notre-Dame

Gaël Hamon, fondateur-dirigeant d'Art Graphique & Patrimoine, une entreprise de numérisation des monuments historiques qui a travaillé sur Notre-Dame, propose de mettre à disposition ces données pour la reconstruction la cathédrale. Dans un entretien avec l’AFP, il se dit confiant dans notre capacité à reconstruire Notre-Dame dans l’état que l’on connaissait jusqu’à aujourd’hui.

« On peut la refaire à l’identique, on a le savoir-faire, souligne-t-il. Il y a le tissu industriel qui existe avec le Groupement des entreprises de restauration de monuments historiques (GMH). Entre nous et les différents corps de métiers comme les charpentiers, les couvreurs, les tailleurs de pierres, les architectes, on est capable de ressortir ce qu’il faut. C’est un moment dramatique mais c’est notre métier et c’est là où on voit notre utilité. Après, ça va demander du temps. Une restauration, c’est pour durer au moins 50 à 100 ans. Il ne faut pas se précipiter.

16h28 : L’incendie de Notre-Dame à l’origine d’une pollution très localisée ?

Airparif n’a pas relevé de dépassement de seuil de pollution de l’air après l’incendie de Notre-Dame, ce qui suggère une pollution très localisée, a indiqué l’organisme de surveillance, dans un communiqué. Elle souligne toutefois ses limites dans l’évaluation de ce genre de sinistre, notamment sur les mesures du plomb.

« Sur l’île Saint-Louis et l’île de la Cité, l’incendie a provoqué le rejet d’une quantité très importante de particules, liées à la combustion de la charpente en bois, et du plomb présent sur la toiture », a indiqué Airparif dans un communiqué.

Mais sur les 5 stations de mesures autour de cette zone (Beaubourg, quai des Célestins, rue Bonaparte, boulevard Haussmann et place de l’Opéra), les niveaux des polluants surveillés, comme les particules fines, « n’ont pas augmenté », ni sur les sites plus éloignés.

16h15 : « On n’est pas responsable politique lorsqu’on se complaît dans le complotisme »

Interrogé sur les déclarations de responsables politiques avançant l’hypothèse d’un attentat, comme Nicolas Dupont-Aignan, Christophe Castaner a rappelé les propos du procureur de la République tenu dans la matinée : « Rien ne permet de penser aujourd’hui qu’il y a une autre cause que celle accidentelle ». « On n’est pas responsable politique lorsqu’on se complaît dans le complotisme…, a-t-il ajouté. Quand on se permet de venir ici et de lancer une petite polémique électorale. »

 

 

16h12 : Christophe Castaner : « L’essentiel a été préservé »

« L’essentiel a été préservé, Notre-Dame n’est pas à terre », a indiqué Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur arrivé ce mardi en début d’après-midi sur le parvis de Notre-Dame de retour d’un voyage à Mayotte. « Elle fait toutefois l’objet d’un suivi attentif. TOus les risques ne sont pas au moment présent écarté. Les premières interventions physiques pour sécuriser le site ont déjà été engagées. Elles se poursuivront. »

16h10 : Un robot-pompier dans la fournaise de Notre-Dame

Lundi soir, quand les pompiers de Paris ont vu que la flèche de Notre-Dame menaçait de s’effondrer, ils ont rappelé les personnes à l’intérieur pour faire intervenir un robot, a raconté Gabriel Plus, leur porte-parole, mardi.

Baptisé Colossus, fabriqué par Shark Robotics, une entreprise de La Rochelle, ce drone terrestre prend les risques à la place des humains quand la situation devient trop dangereuse. « Il peut effectuer plusieurs missions, comme éteindre le feu à distance, évacuer des blessés, apporter du matériel ou faire de la reconnaissance grâce à ses outils d’inspection vidéo et ses capteurs de gaz », raconte Cyril Kabbara, cofondateur de Shark Robotics.

16h : Notre Dame racontée en 1963 pour ses 800 ans

Une vidéo dénichée par l’INA (Institut national audiovisuel) .

 

15h46 : La Monnaie de Paris va rééditer une médaille au profit de Notre-Dame

La Monnaie de Paris a annoncé, ce mardi, qu’elle allait rééditer une médaille frappée en 2013 pour les 850 ans de la cathédrale Notre-Dame de Paris, au profit de sa reconstruction. Cette médaille présente sur son avers une vue de la façade sud de la cathédrale surmontée de détails architecturaux dont une gargouille.

Son revers est entièrement orné d’une reproduction finement ouvragée de la rosace nord de Notre-Dame de Paris, un des chefs-d’œuvre les plus célèbres du monument. Frappée en bronze argenté, elle avait été commercialisée en 2013 à l’occasion de la commémoration des 850 ans de Notre-Dame de Paris.

15h44 : « Une clameur puis un grand silence »

A Toulouse, l’archevêque a annoncé la nouvelle en pleine messe. Un récit de notre journaliste à lire juste ici.

15h37 : Christophe Castaner est arrivé sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame

15h24 : Le Patriarche orthodoxe russe « profondément attristé »

Le Patriarche orthodoxe russe Kirill s’est dit « profondément attristé » par l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, « chef-d’œuvre de l’architecture chrétienne ». Le Patriarche « est profondément attristé par la nouvelle de cet incendie dévastateur qui a causé d’importants dégâts à Notre-Dame de Paris, le sanctuaire vénéré de l’Eglise catholique romaine à Paris », indique-t-il dans un communiqué publié sur le site de l’Eglise orthodoxe russe.

« Je compatis avec vous et tous ceux qui chérissez ce chef-d’œuvre de l’architecture chrétienne, qui occupe une place particulière parmi les monuments du patrimoine culturel mondial », poursuit-il dans ce communiqué. « J’espère que les efforts conjoints de l’Eglise, de l’Etat et de toutes les personnes concernées seront couronnés de succès » pour réparer la cathédrale, ajoute-t-il enfin.

15h21 : Quelles mesures de sécurité pour la cathédrale de Strasbourg ?

Après le violent incendie de Notre-Dame de Paris, la question de la sécurité de la cathédrale de Strasbourg est posée. Notre journaliste s’est penché sur la question et c'est à lire juste ici​.

15h19 : « Les églises de Paris ne sont pas entretenues, s’effondrent, il est aussi là le drame »

Selon l’historien de l’art Jérôme Delaplanche, la politique patrimoniale de l’Etat n’est pas du tout adaptée et manque de moyens. Un article à lire juste ici​.

15h09 : Les Bettencourt et L’Oréal donnent 200 millions d’euros

La famille héritière de L’Oréal, les Bettencourt-Meyers, ainsi que le géant mondial des cosmétiques ont annoncé mardi un don total de 200 millions d’euros pour Notre-Dame de Paris, dont 100 millions d’euros via la fondation Bettencourt Schueller.

Il s’agit de la même somme que le don du groupe LVMH et de la famille Arnault. De leur côté la famille d’industriels Pinault (Kering) et le géant pétrolier Total ont annoncé débloquer 100 millions d’euros chacun.

15h05 : « Comme si quelqu’un mourait », réagit Ken Follett

L’écrivain britannique Ken Follett s’est dit, ce mardi, « horrifié » par l’incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris, l’une des sources d’inspiration de son best-seller Les Piliers de la Terre.

« Elle incarne notre relation avec l’Histoire. La construction de Notre-Dame a commencé en 1163, il y a presque 1.000 ans. Quand on voit un tel édifice être détruit, c’est comme si quelqu’un mourait », a confié Ken Follett.

14h56 : Les dons d'entreprises et des fortunes françaises dépassent 600 millions d'euros

14h49 : Le maire de Cannes lance un appel à la solidarité internationale en lien avec le festival

David Lisnard s’est rapproché des organisateurs du Festival afin de solliciter le monde du cinéma, dont beaucoup de représentants sont déjà en contact avec Pierre Lescure et Thierry Frémaux pour participer au financement de la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

 

14h41 : Les cloches des cathédrales de France sonneront mercredi à 18h50

14h13 : Attention aux rumeurs sur les réseaux sociaux

Consultez ici notre papier Fake off sur les intox concernant l'incendie la cathédrale de Paris. 

13h58 : Emmanuel Macron s’entretiendra avec le pape François ce mardi après-midi ​

Emmanuel Macron s’entretiendra avec le pape François mardi après-midi, a indiqué l’Elysée. « Le président a reçu de nombreux appels nationaux et internationaux ce matin », notamment du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, du président américain Donald Trump et de la chancelière allemande Angela Merkel, et « s’entretiendra également avec le Pape François dans l’après-midi », a précisé la présidence française.

13h55 : La conférence de presse de mercredi annulée, Macron s’exprimera « en temps voulu » annonce l’Elysée

Emmanuel Macron s’exprimera « en temps voulu » sur la fin du grand débat car « il faut respecter un temps de recueillement et avoir la responsabilité qui s’impose dans ce moment de grande émotion nationale » après l’incendie de Notre-Dame, a indiqué l’Elysée. « La conférence de presse prévue mercredi est annulée », a ajouté la présidence, en précisant que le Conseil des ministres sera « entièrement consacré » aux suites de l’incendie de la cathédrale.

13h51 : Les procédures de sécurité « ont été respectées »

Les procédures de sécurité sur le chantier de Notre-Dame de Paris « ont été respectées » a déclaré un des responsables du chantier des échafaudages de la cathédrale sur BFMTV, ce mardi. « Tout ce que je peux vous dire pour le moment, c’est qu’au moment du départ de l’incendie, absolument aucun des salariés de ma société n’était présent sur site », a déclaré Julien Le Bras. « L’ensemble des dispositifs et procédures de sécurité ont été respectés », a-t-il affirmé, précisant que l’ensemble des collaborateurs de sa société, Europe Échafaudage, participaient à l’enquête « sans aucune réserve ».

13h36 : L'extrême droite allemande évoque une attaque anti-chrétienne

Une responsable de l'extrême droite allemande a dénoncé ce mardi les violences faites aux chrétiens après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. «Pendant la semaine pascale, #NotreDame brûle. En mars: la deuxième plus grande église Saint-Sulpice brûle. En février: 47 agressions en France. L'Observatoire de l'intolérance et la discrimination des chrétiens en Europe dénonce une hausse significative. #NotreDameCathedral», écrit sur Twitter Alice Weidel, figure de proue de l'Alternative pour l'Allemagne (AfD). Weidel n'apporte aucune explication quant à ses raisons pour invoquer des discriminations anti-chrétiennes après le sinistre de Notre-Dame.

Rappelons que le procureur de la République a indiqué lors d'un point presse que la piste accidentelle est actuellement privilégiée. 

13h32 : Les grandes peintures de Notre-Dame déplacées au Louvre vendredi ?

« La couronne d’épine et la tunique de Saint-Louis sont en sécurité à l’Hôtel de ville de Paris, indique le ministre de la culture Franck Riester qui a fait le point ce midi, aux côtés de Laurent Nunez sur le travail qui attend son ministère pour sauver le trésor de Notre-Dame. Une partie de celui-ci sera mise en sécurité aujourd’hui ou demain au Louvre. « Pour ce qui concerne les peintures, notamment les Mays de Notre-Dame, celles-ci pourront être retirées à partir vraisemblablement de vendredi matin, reprend Franck Riester. A priori, il n’y a pas de dommages liés à l’incendie, si ce n’est éventuellement des dommages de fumée. Ces tableaux seront transportés en sécurité dans les réserves du Louvre. Elles y seront déshumidifiées, conservées puis restaurées. »

13h29 : Total annonce un « don spécial » de 100 millions d’euros

Au tour de Total d’allonger la liste des promesses de dons. Le groupe français « fait un don spécial de 100 millions d’euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris », a annoncé le PDG de l’entreprise, Patrick Pouyanné, sur son compte Twitter ce mardi midi.

 

13h20 : Une émission spéciale de France 2 samedi pour Notre-Dame

A la suite de l’incendie survenu lundi soir à la Cathédrale Notre-Dame de Paris, France 2 change ses programmes samedi soir prochain pour organiser une émission spéciale au profit de Notre-Dame de Paris. La chaîne précise qu’à partir de 21h une grande soirée de solidarité en direct intitulée "Notre-Dame de Paris, le grand concert" sera diffusée.

Autour de Stéphane Bern, les animateurs et journalistes de France Télévisions et de nombreux artistes se mobiliseront. Un appel aux dons dans le cadre de "Rebâtir Notre-Dame de Paris" géré par Le Centre des monuments nationaux, des chansons, de la musique classique sera aussi lancé…

13h15 : Laurent Nunez : « Cela s’est joué à un quart d’heure près »

Laurent Nunez a terminé sa prise de parole en saluant le travail des sapeurs-pompiers de Paris, des policiers et des agents du ministère de la Culture qui « ont fait un travail remarquable ». Il faut avoir à l’esprit qu’une vingtaine de sapeurs-pompiers se sont engagés dans les deux tours de Notre-Dame de Paris pour attaquer le foyer depuis l’intérieur. C’est ce qui a permis de sauver l’édifice. Nous savons depuis ce matin que cela s’est joué à un quart d’heure près. »

13h05 : « La structure tient bon, mais des vulnérabilités décelées »

« Une réunion s’est tenue ce mardi matin à 8h, avec les architectes des bâtiments de France, poursuit Laurent Nunez. La structure tient bon mais quelques vulnérabilités ont été identifiées, notamment au niveau de la voûte [le plafond] et au niveau d’un pignon du transept nord qui doit être sécurisé. C’est ce qui a conduit à l’évacuation des cinq immeubles d’habitations situés rue du Cloître et ceci pendant 48h. »

13h : « Cinq immeubles d’habitation évacués », annonce Laurent Nunez

Le secrétaire d’Etat à l’intérieur tient en ce moment un point presse sur le parvis de Notre-Dame de Paris. L’heure est aujourd’hui à des travaux de sécurisation de la cathédrale. Dans ce cadre, cinq immeubles ont d’ores et déjà été évacués, ceci pendant 48 heures », précise Laurent Nunez. « A l’issue de ces travaux de sécurisation, les sapeurs-pompiers pourront entrer à l’intérieur de la cathédrale, avec le personnel du ministère de la Culture, pour récupérer les œuvres dont une grande partie n’a pas été endommagée. »

 

 

12h59: La Chine «profondément attristé»

Les réactions d’officiels à l’incendie de Notre-Dame de Paris continuent d'affluer à travers le monde. Le président chinois Xi Jinping a ainsi indiqué que son pays était «profondément attristé » dans un message adressé à son homologue Emmanuel Macron, selon un média d'Etat. »La cathédrale Notre-Dame de Paris est un symbole important de la civilisation française et un trésor exceptionnel de l'humanité«, a-t-il déclaré, selon l'agence de presse Chine nouvelle. Il s'est dit persuadé que la France pourra réparer la cathédrale et que l'édifice »retrouvera sa splendeur".

12h55 : Les propriétaires forestiers appelés à donner chacun un chêne

Que chaque propriétaire forestier en France donne un chêne pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame à Paris après l’incendie qui l’a ravagée : c’est l’appel lancé mardi par la fondation Fransylva, qui assure la promotion des forêts privées de France.

La fondation veut mobiliser 3,5 millions de propriétaires privées de forêts en France pour leur demander de donner un chêne pour la reconstruction de la cathédrale.

12h39 : Le pape souhaite la « mobilisation de tous » pour reconstruire Notre-Dame

Le pape François a publié ce mardi midi un message adressé par le Pape François à Mgr Michel Aupetit. Il y souhaite la « mobilisation de tous » pour reconstruire la cathédrale. « Je m’associe à votre tristesse, ainsi qu’à celle des fidèles de votre diocèse, des habitants de Paris et de tous les Français », a-t-il écrit à Mgr Michel Aupetit. En ces Jours Saints où nous faisons mémoire de la passion de Jésus, de sa mort et de sa résurrection, je vous assure de ma proximité spirituelle et de ma prière. »

 

12h33 : Comment donner ? Combien a été promis ? Déjà, la générosité s’organise

« Tous les Français doivent participer à cette reconstruction. Un euro symbolique ou selon nos moyens mais chacun doit y participer », a appelé ce mardi matin un Stéphane Bern tout aussi ému que la veille.

Comment contribuer ? 20 Minutes vous explique tout dans cet article. A l’heure où nous le publions, 361 millions d’euros ont déjà été promis, un chiffre qui devrait grimper tout au long de la journée.

12h22: Le recteur de la Mosquée de Lyon appelle les musulmans à se mobiliser

Le recteur de la Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane, a appelé mardi les musulmans de France à «manifester leur solidarité» au lendemain de l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

«Aujourd'hui, nous sommes solidaires de notre pays et nous appelons les musulmans de France à manifester leur solidarité en participant activement à la campagne nationale de solidarité qui va être lancée pour trouver les moyens de reconstruire ce lieu d'histoire de notre pays et ce lieu de prière si cher à nos frères Chrétiens», écrit dans un communiqué Kamel Kabtane, qui est également président du Conseil des mosquées du Rhône.

«Autant que leurs compatriotes, les musulmans de notre région sont bouleversés par ce sinistre», a-t-il exprimé.

12h19 : « Accident » ou « attentat », Nicolas Dupont-Aignan veut savoir « ce qui s’est passé »
Au tour de Nicolas Dupont-Aignan d’alimenter la thèse d’un attentat, même si, à l’instant Rémy Heitz vient de préciser que « rien en l’état ne va dans le sens d’un acte volontaire ».

Sur le parvis de Notre-Dame de Paris, devant la presse, le président de debout la France dit avoir été « impressionné par la colère de beaucoup de Parisiens qui ne comprennent pas comment c’est arrivé ».

« Je crois qu’après l’émotion, il faut l’explication. Il faut savoir si c’est un accident ou si c’est un attentat », a-t-il ajouté.

Alors qu’on lui faisait remarquer que ni la justice ni la classe politique n’ont évoqué l’hypothèse d’un attentat, il a fait valoir qu’il « ne parle pas d’attentat, mais les Parisiens qui sont massés sur les bords du pont m’ont tous dit : + vous qui avez la parole, demandez une enquête, qu’on sache ce qui s’est passé, est-ce un accident, et pourquoi un tel accident, comment tout cela peut brûler, ou est-ce que c’est plus grave ? + Les Français se posent la question (…) Il est important de leur donner la vérité », a-t-il estimé.

12h10: Après la bataille, le repos... 

 

12h : Rémy Heitz : « Tous les moyens seront mis en œuvre pour arriver à la vérité »

Près de cinquante enquêteurs ont été mobilisés par la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ) pour déterminer les raisons de l’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir, indique, lors d’un point presse, le procureur de la République de Paris Rémy Heitz.

Des témoins sont en cours d’édition. « Rien en l’état ne va dans le sens d’un acte volontaire, rappelle aussi Rémy Heitz. La piste accidentelle reste privilégiée à ce stade. »

 

« A 18h20 il y a eu une première alerte mais aucun départ de feu n’a été constaté, retrace le procureur de la République. A 18h43, il y a eu une deuxième alerte, et un départ de feu a été constaté dans la charpente. Entre-temps l’église avait été évacuée.

11h49 : L’interview surréaliste d’un conseiller d’opposition de Neuilly sur Fox News

Philippe Karsenty, conseiller municipal d’opposition de la ville de Neuilly a fait un passage très remarqué sur la chaîne américaine Fox News qui l’interrogeait lundi soir sur ce qu’il avait vu alors qu’il était présent aux abords de la cathédrale Notre Dame.

L’élu a décrit cet incendie « comme le 11 septembre français ». « C’est très choquant. (…) nous devons savoir que des églises sont vandalisées en France toutes les semaines. Bien sûr, le politiquement correct va vouloir nous faire croire que c’est un accident”, a-t-il raconté ensuite…

“Monsieur, monsieur, monsieur. Nous n’allons pas spéculer ici sur les causes que nous ne connaissons pas. Donc si vous avez des observations, ou si vous savez quelque chose, nous serons ravis de l’entendre”, a coupé sèchement Shepard Smith, le journaliste américain.


 

11h45: De la flèche aux reliques... Qu'est-ce qui a été perdu ou sauvé après l'incendie?

 

11h37: Les deux diaporamas de «20 Minutes» à retrouver ci-dessous

Notre-Dame ravagée par les flammes et l'histoire racontée en images. Ces deux diaporamas de 20 Minutes sont à retrouver ci-dessous: 

 

11h35 : « Notre-Dame de Paris » numéro un des ventes sur Amazon

Le roman de Victor Hugo Notre-Dame de Paris était numéro un des ventes mardi sur la plate-forme Amazon au lendemain du terrible incendie qui a partiellement détruit la cathédrale parisienne.

Après les attentats ayant frappé Paris le 13 novembre 2015, le même phénomène avait été observé. Rédigé en 1831, le roman de Victor Hugo, maintes fois adapté au cinéma, se situe en 1482 au moment du règne de Louis XI.

Un passage du roman attire particulièrement l’attention aujourd’hui :

Le livre Paris est une fête de l’Américain Ernest Hemingway s’est aussi arraché dans les librairies.

11h31 : Un nouveau point presse du gouvernement à 12h30 sur le parvis Notre-Dame

Laurent Nunez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, et Franck Riester, ministre de la Culture, se rendront à 12h30, sur le parvis Notre-Dame, pour un nouveau point de situation et tiendront un point presse à l’issue.

11h26: Le dessin tout en poésie de Plantu...

 

11h20 : 1842... La plus ancienne photo de Notre-Dame ?

L’image est repérée et partagée sur Twitter par l’historienne Mathilde Larrère, spécialiste des mouvements révolutionnaires. Le cliché date de 1842. Dans la foulée, toujours sur Twitter, des internautes signalent l’existence d’un daguerréotype [un procédé primitif de la photographie par lequel l’image était fixée sur une plaque métallique] plus ancien encore, puisque daté de 1838.

 

11h13 : Une attaque anti-chrétienne pour l’extrême-droite allemande, une punition divine pour les tabloïds serbes

 

Une responsable de l’extrême droite allemande a dénoncé mardi les violences faites aux chrétiens après l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, alors que la piste accidentelle est privilégiée par les enquêteurs français.

« Pendant la semaine pascale, #NotreDame brûle. En mars : la deuxième plus grande église Saint-Sulpice brûle. En février : 47 agressions en France. L’Observatoire de l’intolérance et la discrimination des chrétiens en Europe dénonce une hausse significative. #NotreDameCathedral », écrit sur Twitter Alice Weidel, figure de proue de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD). Publiant uniquement un lien vers un article datant du mois de mars sur l’incendie de Saint-Sulpice, Alice Weidel n’apporte aucune explication quant à ses raisons pour invoquer des discriminations anti-chrétiennes après le sinistre de Notre-Dame.
 

L’incendie de Notre-Dame de Paris est une « punition divine », ont estimé, pour leur part, deux tabloïds serbes en rappelant qu’un drapeau du Kosovo avait été hissé dans la cathédrale au moment du centenaire de l’Armistice de 1918.

« La punition divine les a rattrapés », ont titré à l’unisson les tabloïds Alo et Informer. Alo y voit une rétribution pour avoir « craché sur les victimes serbes » de la guerre du Kosovo.

Proches du pouvoir, les deux médias ont toutefois rapidement retiré ces articles lundi soir.

Dans le cadre des festivités du centenaire de la guerre de 1914-1918, l’intérieur de la cathédrale parisienne avait été pavoisé aux couleurs de tous les invités aux cérémonies, dont le Kosovo. La Serbie, qui ne reconnaît pas l’indépendance de son ancienne province méridionale, avait crié au « scandale ».

11h : L’Espagne va revoir la sécurité électrique de ses monuments

L’Espagne va revoir la sécurité des installations électriques de ses monuments, « conséquence évidente » de l’incendie qui a ravagé la cathédrale de Notre-Dame de Paris, a annoncé mardi son « Evidemment, c’est un signal d’alarme et nous mettrons en marche une révision de toutes les installations » des grands monuments, a déclaré José Guirao à la radio publique RNE, sans donner de précisions sur les monuments concernés.

10h57 : Les ministres se réunissent à 11h pour préparer un plan de reconstruction

Matignon annonce une réunion des ministres à 11h ce mardi pour préparer un plan de reconstruction.

Cette réunion est dirigée par le Premier ministre Edouard Philippe. Elle suit la promesse lundi soir d’Emmanuel Macron de "rebâtir" la cathédrale, rassemblera les ministres Franck Riester (Culture), Gérald Darmanin (Comptes Publics), ainsi que le secrétaire d’Etat Laurent Nuñez (Intérieur) et la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye.

10h55 : La campagne européenne en mode « pause »

Ce matin, plusieurs partis politiques ont suspendu leur campagne pour les Européennes en raison du violent incendie de la cathédrale Notre-Dame. Dernier en date ? Le Rassemblement national qui annonce cette suspension « jusqu’à ce qu’on ait envie de refaire de la politique »

 

Un peu plus tôt, c’était Nathalie Loiseau, tête de liste de la majorité présidentielle, qui suspendait « jusqu’à nouvel ordre » sa campagne et annonçait « se joindre naturellement à ce moment d’union nationale ».

De leurs côtés, les Républicains ne parlent pas de suspension de campagne, mais un meeting majeur de Laurent Wauquiez, président du parti, et de François-Xavier Bellamy, tête de liste aux élections européennes, prévu ce mardi soir, a été annulé.

10h45: De fortes audiences pour les éditions spécialisées de TF1 et France 2

C’est une autre façon de noter l’attachement des Français à Notre-Dame de Paris. Le record est pour TF1 dont le journal télévisé à réunie une moyenne sur l’ensemble de la soirée de 5,2 millions de téléspectateurs, selon les données de Médiamétrie relayées par Le Monde. Soit une part d’audience de 23,2 %. Celui de France 2 a rassemblé 3,8 millions (16,2 % de parts d'audience).

Les deux chaînes ont enregistré des scores encore plus élevés en début de soirée : TF1 a touché un pic d'audience vers 20 h 30 à 8,1 millions de téléspectateurs, tandis que France 2 a rassemblé jusqu'à 6,6 millions de personnes. Les données des chaînes d’information en continu seront diffusées plus tard dans la matinée.

10h38 : Une « douleur dans le cœur des Russes », dit Poutine

L’incendie qui a ravagé dans la nuit la cathédrale Notre-Dame de Paris constitue une « douleur dans le cœur des Russes », a déclaré mardi Vladimir Poutine, proposant d’envoyer les « meilleurs spécialistes » russes pour aider à la reconstruction.

« Notre-Dame est un symbole historique de la France, un trésor inestimable de la culture européenne et mondiale et l’un des lieux de culte chrétien les plus importants. La tragédie qui s’est déroulée cette nuit à Paris est une douleur dans le cœur des Russes », a affirmé le président russe dans un message de soutien adressé à Emmanuel Macron et à « tout le peuple français », cité dans un communiqué du Kremlin.

10h34 : L’une des dernières photos de Notre-Dame… et un poignant appel à témoin

Brooke Windsor, touriste de passage à Paris, était sur le parvis de l’église Notre-Dame de Paris une heure avant que l’incendie ne se déclare dans la cathédrale. Elle a pris la photo d’un homme et d’une petite fille s’amusant sur la place avec, pour décor, Notre-Dame intacte et baignée de lumière. « J’ai hésité à aller voir le monsieur pour lui proposer la photo. Je ne l’ai pas fait et maintenant je le regrette », raconte-t-elle sur Twitter. Elle en appelle alors à la magie de Twitter pour retrouver l’homme en question. Le tweet compte d’ores et déjà plus de 60.000 partages.

 

10h29 : Le procureur de la République se rend sur place pour un faire point sur l’enquête

Le procureur de la République, Remy Heitz, va se rendre une nouvelle fois sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame en fin de matinée. Il fera un point avec les enquêteurs sur l’avancement des investigations. Le magistrat tiendra ensuite un point presse, indique à 20 Minutes le parquet de Paris.

 

10h18 : « L’ensemble du feu est éteint » mais la sécurisation de l’édifice toujours en cours

Peu avant 10h, Gabriel Plus, le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, a déclaré que « l’ensemble du feu était éteint ». Notre-Dame de Paris continue malgré tout d’être aspergé de jets d’eau pour s’assurer que le feu ne reprenne pas, constate notre journaliste sur place Marie de Fournas.

 

10h14 : A Rennes, des dizaines de catholiques rassemblés à l’église de Saint-Melaine

Des dizaines de catholiques se rendaient en l’église de Saint-Melaine de Rennes lundi soir après que le glas a sonné à 21h en raison de l’incendie touchant Notre-Dame de Paris.

« J’avais fermé l’église et quand on a vu ce qui se passait on a sonné le glas à 21 heures. Des gens sont aussitôt venus, au moins une centaine jusqu’à présent. On a choisi une prière silencieuse de supplication », a expliqué à l’AFP le père Nicolas Guillou, curé de la paroisse.

« On ressent une souffrance, Notre-Dame est le symbole de la matrice chrétienne de la société française », a-t-il ajouté, alors que de nombreux croyants, souvent jeunes, priaient devant l’autel.

10h11 : Le « Guardian » déplore la perte d’un symbole à la fois français et européen

C’est l’un des éditos de la presse étrangère que relaie ce matin le Courrier International. Celui du Guardian. « C’est comme si le cœur même de la France et l’âme de l’Europe avaient été soudain cruellement arrachés, écrit le quotidien britannique. L’incendie qui a ravagé une grande partie de Notre-Dame de Paris dans la soirée du 15 avril est une catastrophe aveugle et destructrice qui nous peine tous profondément.

Avec une rapidité terrifiante, le sinistre a éviscéré et mis à terre un des grands monuments de Paris, annihilant un des sites emblématiques d’Europe qui avait survécu tant à la brutalité de la révolution française qu’aux deux guerres mondiales au XXe siècle.

 

9h59: A l'intérieur de Notre Dame, la croix est toujours debout

 

9h57 : Anne Hidalgo débloque 50 millions d’euros

La maire de Paris Anne Hidalgo a annoncé une contribution à hauteur de 50 millions d’euros de la Ville pour la restauration de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, dont la toiture a été ravagée dans un incendie survenu lundi soir.

Plusieurs œuvres ont été transférées à l’Hôtel de Ville, dans la salle Saint-Jean, où se tiennent habituellement les expositions, a précisé la maire. La maire socialiste avait auparavant annoncé son souhait d’organiser « une grande conférence internationale des donateurs », avec « des mécènes du monde entier afin de lever les fonds nécessaires à la restauration ».

 

9h50 : « L’ensemble du feu est éteint »

« L’ensemble du feu est éteint », viennent de déclarer à l’AFP les pompiers de Paris.

« L’ensemble du feu est éteint. La phase est désormais à l’expertise », a déclaré Gabriel Plus, le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris lors d’un point presse devant Notre-Dame, précisant que le « violent feu » s’était « propagé très rapidement sur l’ensemble de la toiture » sur « 1.000 mètres carrés environ ».

 

Un peu plus tôt dans la matinée, le secrétaire d’Etat à l’Intérieur Laurent Nunez avait affirmé que le « péril du feu » était « écarté » à la cathédrale Notre-Dame de Paris mais que la question était désormais de savoir « comment la structure allait résister ».

9h46 : L’heure est toujours au recueillement aux abords de l’île de la Cité

Notre journaliste Marie de Fournas est aux abords de l’île de la Cité où de nombreuses personnes continuent de venir se recueillir au pied de la cathédrale Notre-Dame. Beaucoup ont les larmes aux yeux.

https://twitter.com/Mariedfou/status/1118046466046558209

9h38 : Les pompiers ont bataillé toute la nuit

La cathédrale Notre-Dame de Paris en feu dans la nuit de lundi à mardi.
La cathédrale Notre-Dame de Paris en feu dans la nuit de lundi à mardi. - B.Moser/BSPP

 

Quelque 400 pompiers ont lutté une bonne partie de la nuit contre les flammes qui ravageaient la cathédrale Notre-Dame de Paris. Deux policiers et un sapeur-pompier ont été légèrement blessés.. Voici l’une des photos prises au cours de la nuit.

Quelque 400 pompiers ont bataillé une bonne partie de la nuit pour venir à bout de l'incendie de Notre-Dame de Paris.
Quelque 400 pompiers ont bataillé une bonne partie de la nuit pour venir à bout de l'incendie de Notre-Dame de Paris. - B.Moser/BSPP

 

Quelque 400 pompiers ont bataillé une bonne partie de la nuit pour venir à bout de l'incendie de Notre-Dame de Paris.
Quelque 400 pompiers ont bataillé une bonne partie de la nuit pour venir à bout de l'incendie de Notre-Dame de Paris. - B.Moser/BSPP

 

9h30 : Le Japon veut mettre lui aussi la main à la pâte

Les soutiens affluent de toute part pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris. Le Japon vient ainsi d’exprimer sa volonté d’aider la France dans la restauration de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, indique le quotidien japonais The Mainichi. « C’est une perte pour le monde et nous sommes profondément tristes », a déclaré Yoshihide Suga, le secrétaire du cabinet japonais.

 

9h25 : Anne Hidalgo propose « une conférence internationale des donateurs »

La maire de Paris a proposé mardi de tenir dans la capitale « une conférence internationale des donateurs » en vue de la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

« L’idée c’est qu’on puisse peut-être avoir cette conférence des donateurs, d’avoir l’expertise sur ce qui est nécessaire de faire pour sa reconstruction, et de pouvoir lever les fonds », a-t-elle ajouté.

Elle a précisé que « le fonds de dotation créé en 2014 pour le patrimoine à Paris sera bien sûr mobilisé pour lever (des fonds) auprès des mécènes avec lesquels (la ville) travaill(e) habituellement, et la ville va mettre une partie de sa contribution à l’œuvre de restauration ».

 

9h18 : « Charlie Hebdo » fait sa «une» sur Notre-Dame de Paris

Comme les autres titres de presse, l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo fait sa Une sur l’incendie de Notre-Dame de Paris. Mais à sa sauce :

La Une de Charlie dresse un parallèle audacieux entre les mesures que prépare Emmanuel Macron et l'incendie qui a ravagé la cathédrale: on y voit le visage caricaturé du président, arborant un sourire cruel, et sa tête est couronnée par les tours en feu de Notre-Dame de Paris, le tout sur un fond rouge.

Normalement, le journal satirique paraît le mercredi, mais cette édition sera exceptionnellement disponible dès ce mardi dans une cinquantaine de kiosques parisiens à la mi-journée, a précisé l'équipe de l'hebdomadaire à l'AFP.

9h10 La cathédrale de Strasbourg rend hommage à Notre-Dame

Le grand bourdon de la Cathédrale de Strasbourg a sonné pendant un quart d'heure, ce mardi de 8 heures à 8h15, un "signal puissant" pour marquer la solidarité de la capitale alsacienne, au lendemain de l'incendie de Notre-Dame de Paris. Cette cloche, la "plus ancienne cloche de l'église qui a résisté aux guerres et n'a pas été fondue", ne sonne que "dans les occasions majeures de la vie de l'Eglise et du monde", a souligné l'archevêque de Strasbourg, Mgr Luc Ravel, interrogé par l'AFP.

9h05 Les Parisiens continuent d'affluer devant Notre-Dame ce matin

Notre reporter est allée à leur rencontre ce matin.

 

8h44 Une Parisienne témoigne

Notre reporter Marie de Fournas a rencontré ce mardi matin Elise, une Parisienne qui passé la nuit devant la cathédrale Notre-Dame

 

8h33 Le ministre des Affaires étrangères iranien «attristé»

«Attristé que Notre-Dame (...) soit partiellement détruite après avoir résisté aux guerres et révolutions pendant 800 ans. Nos pensées sont avec les Français et tous les catholiques», écrit ce mardi matin Mohammad Javad Zarif, sur son compte Twitter.

Le ministre des Affaires étrangères de la République islamique qualifie la cathédrale parisienne de «monument emblématique consacré à la prière de notre Dieu unique et qui nous a tous rapprochés à travers le chef-d'oeuvre littéraire de Hugo».

8h29 LVMH et la famille Arnault annoncent un «don de 200 millions d'euros»

Le groupe LVMH et la famille Arnault ont annoncé mardi un «don» de 200 millions d'euros au fonds dédié à la reconstruction de Notre-Dame. «La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s'associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité», écrivent-ils dans un communiqué transmis à l'AFP.

8h04 La région Ile-de-France va débloquer 10 millions d'euros d'aide d'urgence

«Cette reconstruction, qui va évidemment coûter très cher, va mobiliser tout un pays, les meilleurs architectes, les meilleurs artisans de France, peut-être du monde; nous allons nous y atteler dès maintenant«, a déclaré la présidente (LR) de région sur Radio Classique ce mardi matin. L'enveloppe de 10 millions sera débloquée »dans les prochains jours», a indiqué Valérie Pécresse, disant en avoir informé mardi matin par téléphone l'archevêque de Paris Monseigneur Michel Aupetit.

«Une nation est en mouvement. Qu'est-ce qu'une nation ? C'est quand un peuple se lève et dit on va reconstruire», a relevé Mme Pécresse, disant avoir «une passion pour Notre-Dame, qui incarne pour nous tous l'immense beauté de Paris et le génie français», et «a scandé toute notre histoire».

7h50 La circulation sur les quai autour de Notre-Dame a repris ce matin

 

7h46 Christophe Castaner écourte sa visite à Mayotte

Arrivé à Mayotte dimanche pour une visite officielle initiale de trois jours, Christophe Castaner a décidé d'écourter son séjour «suite au grave incendie qui a touché Notre-Dame de Paris» lundi soir, a annoncé la préfecture de l'île par communiqué ce mardi matin.

L'avion du ministre de l'Intérieur, ministre des Cultes, a décollé dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 heures du matin heure locale (3 heures à Paris).

7h44 Le Pape «prie pour les catholiques français et pour la population parisienne sous le choc»

Dans un nouveau message posté ce mardi matin sur Twitter, le porte-parole du Vatican exprime le soutien du Pape François qui «assure de ses prières tous ceux qui s'efforcent de faire face à cette situation dramatique».

 

7h39 De nombreux Parisiens devant Notre-Dame ce matin

Notre reporter Marie de Fournas est devant la cathédrale ce matin, à la rencontre des Parisiens qui ont parfois passé toute la nuit au chevet du monument en flammes.

 

7h21 Notre-Dame de Paris à la une des quotidiens du monde entier

 

7h10 «Le péril du feu est écarté», «doutes sur comment la structure va résister»  déclare le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Intérieur, Laurent Nunez.

«Le péril du feu étant écarté, le sujet est bâtimentaire: savoir comment la structure va résister au très grave incendie de cette nuit», a déclaré ce mardi matin Laurent Nuñez devant la presse. «Il y aura donc à 8h une réunion avec des experts, des architectes du bâtiment de France pour essayer de déterminer si la structure est stable, et si les sapeurs-pompiers peuvent s'engager à l'intérieur pour continuer leur mission», a-t-il ajouté.

7h06 Les premières images à l'intérieur de la cathédrale

Alors qu’un incendie a ravagé une bonne partie de Notre-Dame de Paris, lundi, emportant notamment sa charpente et sa flèche, les premières images montrent que l’intérieur de la cathédrale semble avoir relativement résisté, compte tenu de la violence du sinistre. Elle sont à découvrir dans cet article.

7h L'incendie est partiellement éteint

Les pompiers ont annoncé tôt ce mardi que l'incendie était «complètement maîtrisé» et «partiellement éteint». Seuls des «foyers résiduels» demeuraient actifs.