C'est l'heure du BIM: Les premières images à l'intérieur de Notre-Dame, les intox et le point sur l'incendie

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

P.B.

— 

Le secrétaire d'Etat à l'Intérieur a affirmé mardi 16 avril 2019 que le «péril du feu» était «écarté» à la cathédrale Notre-Dame de Paris.
Le secrétaire d'Etat à l'Intérieur a affirmé mardi 16 avril 2019 que le «péril du feu» était «écarté» à la cathédrale Notre-Dame de Paris. — AFP

Les infos de ce mardi sont évidemment dominées par l’incendie qui a ravagé Notre-Dame. On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Incendie à Notre-Dame de Paris : Les premières images à l’intérieur de la cathédrale

C’est un testament au courage des pompiers et au talent centenaire des bâtisseurs de l’édifice. Alors qu’un incendie a ravagé une bonne partie de Notre-Dame de Paris, lundi, emportant notamment sa charpente et sa flèche, les premières images montrent que l’intérieur de la cathédrale semble avoir relativement résisté, compte tenu de la violence du sinistre. Sur ces photos, on aperçoit notamment des bancs intacts, l’autel qui semble avoir été épargné et la majorité de la voûte encore en place. Une seule portion de quatre voûtains recouvrant une croisée d’ogives semble s’être effondrée, laissant entrapercevoir les flammes consumant la charpente.

Disparition des rosaces, origine du feu... Attention aux intox

Disparition des rosaces, origine de l’incendie… Plusieurs intox se sont répandues sur les réseaux sociaux alors que Notre-Dame était encore en proie aux flammes. 20 Minutes démêle le vrai du faux par ici.

Ce que l'on sait sur l'incendie qui a ravagé Notre-Dame de Paris

Un gigantesque incendie a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame, lundi, emportant notamment la célèbre flèche et presque l’intégralité de la charpente. « Le feu est complètement maîtrisé. Le secrétaire d’Etat à l’Intérieur a affirmé, ce mardi matin, que le « péril du feu » était « écarté », mais que la question était désormais de savoir « comment la structure allait résister ». Pour l’instant, la piste d’un départ de feu accidentel qui pourrait être lié aux rénovations en cours sur le toit de la cathédrale est privilégiée. Une enquête pour « destruction involontaire par incendie » a été ouverte par le parquet de Paris. Nombre de pompiers mobilisés, dégâts… On fait le point sur le sinistre par ici