Une balancelle de la marque Fisher Price serait liée à la mort de plusieurs bébés aux Etats-Unis (illustration).
Une balancelle de la marque Fisher Price serait liée à la mort de plusieurs bébés aux Etats-Unis (illustration). — RitaE/Pixabay

ALERTE

Fisher-Price : Une balancelle liée au décès d’au moins 10 bébés aux Etats-Unis

Les nourrissons, morts asphyxiés, seraient parvenus à se retourner seuls dans le transat mis en cause

Bébés non sécurisés : attention danger. Le transat Rock’n Play, commercialisé par l’entreprise américaine  Fisher-Price, serait dangereux pour les bébés. Les bambins parviendraient à se retourner sans assistance.

La marque de jouets a d’ailleurs émis une alerte conjointe avec la commission américaine en charge de la sécurité des produits et des consommateurs ( CPSC), le 5 avril dernier, « avertissant les parents et les aidants de cesser toute utilisation du transat Rock ‘n Play lorsque les enfants commencent à savoir se retourner ».

32 décès liés à la balancelle ?

La société dit avoir eu connaissance de la mort de dix nourrissons à cause de ce siège-balancelle incliné depuis 2015. Les jeunes enfants, décédés d’asphyxie, avaient tous plus de 3 mois. Installés dans le transat, ils seraient passés d’une position sur le dos à une posture sur le côté ou le ventre. Le produit est disponible à l’achat en France, révèlent nos confrères du Le Parisien

Aux Etats-Unis, l’Académie Américaine de Pédiatrie et le magazine Consumer Reports ont demandé le rappel du produit. Le média spécialisé dans l’aide aux consommateurs a répertorié plus de 32 décès liés au transat incriminé, y compris chez des bébés de moins de trois mois.

La balancelle « satisfait l’ensemble des normes de sécurité »

« A en croire les décès et les blessures associées au Rock’n Play de Fisher-Price, le produit compromet clairement la sécurité des nourrissons et devrait faire l’objet d’un rappel immédiat, estime William Wallace, analyste auprès de Consumer Reports. Tous les autres transats inclinés devraient être visés par une enquête de la CPSC ».

Dans son communiqué, Fisher-Price rappelle pourtant que la balancelle « satisfait l’ensemble des normes de sécurité en vigueur ». Le groupe indique notamment qu’il est primordial d'« utiliser le système de retenue fourni » et de ne jamais ajouter « un rembourrage supplémentaire sous ou derrière l’enfant ».