Famille issue de l'immigration, pourquoi avez-vous donné un prénom courant en France à vos enfants?

APPEL A TEMOIGNAGES Une étude de l'Ined révèle que si les immigrés de première génération ont donné à leurs enfants des prénoms rappelant leurs origines, la majorité de leurs petits-enfants portent un prénom courant en France

C.M.

— 

Illustration d'un bébé qui dort.
Illustration d'un bébé qui dort. — Pixabay

Au fil des générations, l’origine culturelle des parents joue de moins en moins sur les prénoms donnés aux enfants, a révélé ce mercredi une étude de l’Ined (Institut national d’études démographiques). Ainsi, si les immigrés de première génération ont donné à leurs enfants des prénoms rappelant leurs origines, la majorité de leurs petits-enfants portent un prénom courant en France. Ce prénom peut refléter les goûts dominants, suivre des tendances, mais peut également témoigner du souci des parents « d’épargner de futures discriminations à son enfant au cours de sa vie », explique Patrick Simon, chercheur à l’Ined. « Car plusieurs études et testings ont démontré que porter un prénom d’origine maghrébine, africaine ou asiatique pouvait être un facteur de discrimination lors d’un  processus de recrutement ou pour trouver un logement », poursuit le chercheur.

>> Vous êtes issus de l’immigration ? Est-ce votre cas ? Pourquoi avez-vous donné un prénom courant en France à vos enfants ? Par goût pour ce prénom ? Par soucis d’éviter toute forme de discrimination ? Avez-vous vous-même souffert de votre prénom ?

Vous pouvez témoigner en remplissant le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article. Merci d’avance.