Tauromachie: La SPA demande l’abolition de la corrida et en appelle au «courage» des députés et sénateurs

ANIMAUX « Aurez-vous le courage de proposer une réécriture indispensable de la loi afin d’abolir la corrida en France ou refuserez-vous de faire face à cette violence gratuite ? », demande le président de la SPA dans un courrier

20 Minutes avec agences

— 

Un taureau de combat lors d'une corrida. Illustration.
Un taureau de combat lors d'une corrida. Illustration. — Superstock / Superstock / Sipa

La SPA repart en campagne contre la tauromachie. L’association demande aux députés et sénateurs d’abolir la corrida en France, avec en parallèle une pétition et une vidéo en ligne pour sensibiliser le public.

« En qualité de membre du Parlement, vous ne pouvez plus admettre que sur notre territoire de tels actes puissent être tolérés. Or, chaque année, à la vue de tous, enfants compris, des animaux sont jetés dans des arènes lors des corridas. Un tel spectacle incite à légitimer toutes les violences qui sont commises sur les animaux », a écrit ce jeudi Jacques-Charles Fombonne, président de la SPA, dans un courrier.

« Aurez-vous le courage de proposer une réécriture indispensable de la loi afin d’abolir la corrida en France ou refuserez-vous de faire face à cette violence gratuite ? », a-t-il ajouté.

Une loi incohérente selon la SPA

Les défenseurs des animaux ont posté une vidéo et une pétition « afin de faire prendre conscience aux pouvoirs publics de cette urgence » et « pour sensibiliser à cette injustice ». Ils ont déjà recueilli plus de 16 000 signatures ce vendredi matin.

On y voit des chiens blessés, certains ont les yeux crevés, et un taureau ensanglanté dans une arène. La maltraitance d’un chien est illégale, punie d’une amende de 30.000 euros et de deux ans de prison, celle d’un taureau légale, rappelle la vidéo.

Soixante-dix corridas en France

« Aurions-nous en France, une cruauté​ interdite pour les animaux de compagnie qui mérite d’être sanctionnée, et une cruauté permise pour les taureaux qui serait légale ? » Le président de la SPA a posé la question dans sa lettre.

Selon la SPA, 70 corridas sont organisées en France dans 10 départements qui autorisent cette pratique.