En Corse, la sécurité déployée pour la visite d'Emmanuel Macron ne passe pas inaperçue

VISITE PRÉSIDENTIELLE La présence, nombreuse, des forces de l’ordre est remarquée sur l’île. Mais la communication autour du dispositif est verrouillée

Mathilde Cousin

— 

Des forces de l'ordre venues du continent renforcent le dispositif de sécurité pour la visite d'Emmanuel Macron en Corse ce jeudi.
Des forces de l'ordre venues du continent renforcent le dispositif de sécurité pour la visite d'Emmanuel Macron en Corse ce jeudi. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
  • Emmanuel Macron est en visite en Corse ce jeudi.
  • Une noria de fourgons de CRS est arrivée sur l’île pour l'occasion.
  • Sollicités par 20 Minutes, ni l’Elysée, ni le service communication de la police nationale, ni la préfecture de Corse du Sud n’apportent de précisions sur le dispositif de sécurité.

Des norias de fourgons de CRS. La sécurité autour de la visite d'Emmanuel Macron en Corse ce jeudi n'est pas passée inaperçue. Des images filmées par France 3 Corse montrent l’arrivée de CRS au port d’Ajaccio. Selon le média local, la préfecture et l’aéroport, où est arrivé ce jeudi matin le président, sont aussi sous haute surveillance. Le village de Cozzano, où Emmanuel Macron participe à un débat avec des maires, est aussi bouclé. Le matériel des journalistes y a été contrôlé par un chien de la police, selon nos confrères de Corse Matin.

Dans ce contexte, une photo montrant des dizaines de fourgons de CRS sur le pont inférieur d’un ferry est devenue virale ce jeudi sur Facebook. Elle a été partagée 15.000 fois en moins de 24 heures.

La compagnie Corsica Ferries confirme à 20 Minutes que la photo a bien été prise sur un de ses navires. « Les forces de l’ordre et les secours voyagent régulièrement sur les ferries, quelle que soit la compagnie qui effectue la traversée. Les policiers et leurs véhicules sont des passagers comme les autres au titre de la sécurité maritime ou de l’achat de billets », ajoute la compagnie.

La photo, toutefois, n’est pas datée. Joint par 20 Minutes, l’internaute qui a posté le cliché précise qu'il a trouvé l'image sur Facebook, mais ne peut pas donner plus de détails. Une recherche inversée d’images sur Tineye ou les différents moteurs de recherche ne donne pas de détails sur l'ancienneté de la photo.

L'Elysée « ne communique jamais sur le dispositif de sécurité » autour du président

Combien de policiers et de gendarmes ont-ils été déployés ce jeudi sur l’île ? Sollicités par 20 Minutes, ni l’Elysée, ni le service communication de la police nationale, ni la préfecture de Corse du Sud ne veulent le préciser. « On ne communique jamais sur le dispositif de sécurité qui entoure le président de la République, explique l’Elysée. C’est une information importante pour ceux qui veulent porter atteinte à son intégrité. »

Corse Matin estime à un millier le nombre de forces de l’ordre mobilisées pour cette visite. Lundi, deux charges explosives avaient été retrouvées devant des centres des impôts à Bastia et Ville-di-Pietrabugno, à proximité de Bastia.