C'est l'heure du BIM: Ghosn de nouveau interpellé, May obligée à reporter et PSG qualifié

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)…

M.C.

— 

L'ancien PDG de Renault, Carlos Ghosn.
L'ancien PDG de Renault, Carlos Ghosn. — Kazuhiro NOGI / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Japon : Carlos Ghosn, à nouveau interpellé, dénonce une arrestation « révoltante et arbitraire »

Des membres du bureau des procureurs de Tokyo ont de nouveau arrêté Carlos Ghosn jeudi matin à son domicile de la capitale japonaise sur de nouveaux soupçons de malversations financières, ont annoncé simultanément la télévision publique NHK, le site web du quotidien Nikkei et d’autres télévisions. L’ex-PDG de Renault-Nissan a dénoncé une « arrestation révoltante et arbitraire », dans un communiqué transmis aux médias. « Pourquoi venir m’arrêter alors que je n’entravais en rien la procédure en cours sinon pour me briser ? », lance-t-il. Et d’ajouter : « Je suis innocent de toutes les accusations infondées portées contre moi et des faits qui me sont reprochés ».

Royaume-Uni : Les députés votent pour un report du Brexit pour éviter un « no deal »

A une voix près, les députés britanniques ont voté mercredi soir pour obliger la Première ministre Theresa May à rechercher un report du Brexit pour éviter toute possibilité de sortie sans accord de l’Union européenne à la date butoir du 12 avril. La proposition de loi a été adoptée par 313 voix. 312 députés ont voté contre. Elle doit être examinée par la Chambre des lords, la chambre haute du Parlement, jeudi.

PSG-Nantes : Sérieux et appliqués, les Parisiens battent Nantes et rejoignent Rennes en finale de Coupe de France

Face à une équipe nantaise sans réelle ambition, le PSG, toujours privé de Neymar et Cavani, s’est qualifié pour la finale de la Coupe de France​ grâce à des buts de Marco Verratti, Kylian Mbappé et Dani Alvès. Comme l’an passé, le PSG s’est retrouvé à jouer sa saison sur une demi-finale de Coupe de France, loin de ses rêves de succès en Ligue des champions. Alors, face au FC Nantes, hors de question de se planter. C’est donc avec pas mal d’envie que les hommes de Thomas Tuchel ont abordé cette rencontre, dans un Parc des Princes clairsemé en début de match. Les Parisiens ont fait le job avec sérieux, Marco Verratti (35e), Kylian Mbappé (85e) et Daniel Alvès (92e) jouant le rôle de bourreaux des Nantais.