C'est l'heure du BIM: Mini-remaniement, décès dans un Ehpad et le Japon vers une nouvelle ère

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Emmanuel Macron le 22 mars 2019 au sommet européen de Bruxelles
Emmanuel Macron le 22 mars 2019 au sommet européen de Bruxelles — Ludovic MARIN / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap' pour vous aider à y voir plus clair.

Remaniement : Sibeth Ndiaye nommée porte-parole du gouvernement, Amélie de Montchalin aux Affaires Européennes

Ce mini-remaniement était susceptible d’intervenir à tout moment. L’Elysée a finalement annoncé ce dimanche soir l’entrée au gouvernement de trois nouveaux secrétaires d’Etat. Sibeth Ndiaye, proche collaboratrice d’Emmanuel Macron chargée de la presse, a été nommée secrétaire d’Etat porte-parole du gouvernement, tandis que la députée LREM Amélie de Montchalin devient secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, a annoncé l’Elysée dimanche soir. Cédric O, conseiller du chef de l’Etat pour le numérique, devient secrétaire d’Etat au Numérique. L’opposition a immédiatement critiqué des choix « consanguins », y voyant la preuve que le chef de l’Etat était isolé et n’avait d’autre choix que de puiser dans son carré de fidèles.

Haute-Garonne : Quatre pensionnaires d’un Ehpad décèdent dans la nuit de dimanche à lundi après une possible intoxication alimentaire

Quatre personnes sont décédées, dans la nuit de dimanche à lundi, dans l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) « La Chêneraie » à Lherm, au sud de Toulouse (Haute-Garonne), rapporte France Bleu Occitanie, ce lundi. Les pensionnaires auraient été victimes d’une intoxication alimentaire, a indiqué la préfecture du département dans un communiqué de presse.

VIDEO. Le Japon a choisi le nom de sa prochaine ère impériale

Heisei s’achève, place à Reiwa. Le gouvernement nippon a dévoilé lundi le nom de la prochaine ère impériale du Japon, dans laquelle le pays entrera le 1er mai, jour de la montée sur le trône du nouvel empereur, après l’abdication la veille de son père, Akihito. Jusqu’à la dernière minute, le secret aura été soigneusement gardé. Pour éviter que les médias ne le révèlent avant l’heure, des moyens d’exception avaient été déployés : toutes les personnes présentes lors des dernières discussions ont ainsi dû laisser leurs appareils électroniques hors de la pièce, dont eux-mêmes avaient en principe interdiction de sortir, devant même se faire accompagner pour aller aux toilettes. Selon les médias japonais, on est allé jusqu’à inspecter les plantes du bâtiment pour s’assurer qu’aucun micro n’y était caché.