VIDEO. «Gilets jaunes»: Un député aveyronnais propose la suspension du RSA pour les casseurs

RETORSION Le député aveyronnais Arnaud Viala (LR) a déposé une proposition de loi visant à suspendre le RSA des personnes qui commettent des dégradations en marges de manifestations des « gilets jaunes »

Helene Menal

— 

Le député LR de l'Aveyron Arnaud Viala, rapporteur de cette proposition de loi.
Le député LR de l'Aveyron Arnaud Viala, rapporteur de cette proposition de loi. — N. Messyasz - Sipa

Il veut aussi toucher les casseurs au porte-monnaie. Le député aveyronnais Arnaud Viala (LR) est l’auteur d' une proposition de loi qui fait du bruit. Déposée le 20 mars, et signée par 22 autres parlementaires, elle suggère tout bonnement de suspendre le Revenu de solidarité active (RSA) aux personnes interpellées pour des dégradations ou violences en marge de la mobilisation des «gilets jaunes».

« Il n’est pas tolérable que des citoyens français, bénéficiant de prestations sociales, puissent dégrader des biens publics ou privés et s’en prendre aux forces de l’ordre dans l’intention de porter atteinte à leur intégrité physique. La suppression du RSA pour les personnes reconnues coupables de tels faits permet de leur infliger une sanction lourde, aussi bien matérielle que morale, pouvant les empêcher de recommencer », dit le texte déposé.

Pour les éventuels bénéficiaires du RSA, le parlementaire propose « une suspension maximum d’un an »…