Incendie mortel à Courchevel: Un homme interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête

ENQUETE Dans la nuit du 20 au 21 janvier, deux personnes étaient mortes dans l'incendie d'un immeuble à Courchevel, en Savoie

E.F.

— 

A Courchevel, les pompiers ont combattu le feu pendant quatre heures, le 20 janvier 2019.
A Courchevel, les pompiers ont combattu le feu pendant quatre heures, le 20 janvier 2019. — SIPA

Peu après le drame, la piste criminelle avait été privilégiée par les enquêteurs. Un homme a été placé en garde à vue ce mardi par la section de recherches de Chambéry (Savoie) dans le cadre de l’enquête sur l’incendie mortel de Courchevel, ​ survenu dans la nuit du 20 au 21 janvier.

Selon Europe 1 et RTL, ce suspect aurait été extrait de prison ce 26 mars. Il était incarcéré depuis peu dans le cadre d’une autre affaire, après avoir été arrêté récemment avec de faux papiers à la frontière espagnole.

Une forte odeur d’essence

Plusieurs témoignages auraient fait état de sa présence à Courchevel lors de l’incendie. Cette nuit-là, un feu violent s’était déclenché dans un immeuble de la station où était logée une soixantaine de saisonniers. Deux avaient péri et quatre personnes avaient été grièvement blessées.

Des témoins avaient indiqué après le drame avoir senti une forte odeur d’essence avant l’incendie. D’autres avaient évoqué un différend entre deux personnes dans les jours précédant le feu, l’une d’elle ayant menacé de revenir pour « tout faire cramer », rapporte Europe 1.