Tout Amiens désormais disponible dans une seule application mobile

SOCIETE Amiens métropole vient de lancer une appli pour smartphones, véritable couteau suisse municipal

Mikael Libert

— 

L'application mobile de la ville d'Amiens.
L'application mobile de la ville d'Amiens. — M.Libert / 20 Minutes
  • La ville d’Amiens vient de lancer son application pour smartphones. Elle est disponible gratuitement pour Android et iOS.
  • Elle comptabilise déjà près de 2.000 téléchargements en quatre jours.

Mieux vaut tard que mal fait. Amiens, capitale de la Picardie, vient enfin de lancer son application pour smartphone. Et si la gestation a été un peu longue, le résultat est plutôt réussi si l’on en croit les premiers retours des utilisateurs. Les équipes de la communication numérique de la ville sont d’ailleurs déjà sur le pied de guerre pour lancer une version 2.

Elle s’appelle tout simplement « Amiens métropole » et, depuis jeudi, elle est disponible pour les possesseurs de smartphones Android ou iOS. Selon la mairie, la nouvelle application a déjà été téléchargée par environ 2.000 personnes. « Avoir une application pour Amiens était un souhait des élus qui remonte maintenant à plus d’un an. On ne voulait pas juste occuper l’espace mais sortir quelque chose avec un véritable intérêt pour les Amiénois », explique Cédric Piatek, responsable de la communication numérique à Amiens métropole.

Une appli entièrement personnalisable

Ils ont donc scruté les requêtes les plus consultées sur le site internet de la ville et déterminé une première cible : la mère de famille, fameuse ménagère de moins de 50 ans. « Nous voulions simplifier le quotidien des administrés sur les principales démarches qu’ils peuvent être amenés à faire et aussi autour de leurs activités. Les horaires des différents services comme la piscine, les bibliothèques ou le cinéma. Il y a aussi les horaires des bus », détaille-t-il.

Ça, c’est la base. Le point fort de cette application, c’est la personnalisation. Sur la page d’accueil, l’utilisateur peut choisir les informations auxquelles il souhaite accéder rapidement. Outre la météo et la qualité de l’air, on peut choisir les actualités municipales, l’agenda, les stations de Vélam… Mais aussi les nouvelles offres d’emploi en fonction de critères, là encore, paramétrables.

Une application encore sommaire mais qui ne demande qu’à s’enrichir. « Nous avons lancé un questionnaire de satisfaction, notamment pour demander aux utilisateurs les fonctionnalités qu’ils souhaiteraient pour les prochaines versions », poursuit Cédric Piatek. Ainsi, dans « un mois ou deux », une V2 proposera, entre autres, un chatbot ou encore le nombre de places disponibles dans les parkings en temps réel.