Le Mans: Affrontements, autoroute bloquée... Le mouvement des forains dégénère

MANIFESTATION Plusieurs centaines de forains ont repris leur mouvement de contestation, ce lundi matin

J.U.

— 

Manifestation des forains au Mans, le 22 mars 2019.
Manifestation des forains au Mans, le 22 mars 2019. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

La tension semble encore monter d’un cran. Ce lundi matin, les affrontements entre les forains en colère et les forces de l’ordre ont repris dans le centre-ville du Mans. Plusieurs centaines de ces professionnels ont de nouveau investi la place des Jacobins. Comme vendredi, la mairie a été évacuée. Des grenades lacrymogènes ont été tirées et un manifestant a été blessé à la jambe. Les transports en commun sont fortement perturbés.

A la suite d’un conflit entre les forains et la mairie (PS), la traditionnelle fête foraine des Rameaux a été annulée cette année, décision qui a fortement déplu aux forains et causé ce mouvement de colère.

Toujours pas d’accord entre mairie et forains

Selon la mairie du Mans, plusieurs propositions ont été faites ce week-end. La ville a notamment envisagé qu’une nouvelle édition de la fête foraine puisse avoir lieu pendant la foire, au mois de septembre. Autre engagement : la réalisation d’aménagements sur le site du Panorama. Ces deux propositions ont été rejetées par les forains.

« Je demande à l’Etat d’assurer la protection de la mairie qui est la maison de toutes les Mancelles et les Manceaux », a réagi ce matin dans un communiqué Stéphane Le Foll, le maire du Mans, qui dénonce « une violence insurrectionnelle inacceptable ». A 10h, la préfecture de la Sarthe indiquait que l’autoroute A11 était bloquée dans les deux sens. Barrages filtrants et incendies ont été constatés. La préfecture demande aux piétons et véhicules d’éviter « impérativement » le secteur des Jacobins.