Discriminations: De lundi à dimanche, 500 actions en France pour lutter contre le racisme et l'antisémitisme

INTOLERANCE Après une année marquée par une augmentation de 74 % des actes antisémites

20 Minutes avec AFP

— 

Le Mémorial de la Shoah de Paris, le 27 janvier 2010
Le Mémorial de la Shoah de Paris, le 27 janvier 2010 — Miguel Medina AFP

Environ 500 actions sont prévues dans toute la France pour la semaine nationale de lutte contre le racisme et l'antisémitisme, qui débute lundi, selon la Dilcrah. L’occasion pour le gouvernement de renforcer notamment son soutien au mémorial de la Shoah de Paris alors que la  France a été confrontée à un bond de 74% des actes antisémites l'an passé.

Une nouvelle convention de partenariat sera signée lundi par Edouard Philippe. L’idée : permettre au Mémorial « d’amplifier son action en matière d’éducation et de transmission, notamment en direction des plus jeunes », indique un communiqué du Premier ministre. Ce mercredi, doivent être par ailleurs lancés deux observatoires, l’un de lutte contre le racisme et l’autre contre l’antisémitisme, sous l’égide du sociologue Michel Wieviorka.

Déconstructions des préjugés et des stéréotypes

D’autre part, comme chaque année, la multitude d’événements comprendra des interventions dans les écoles, des ateliers pour déconstruire préjugés et stéréotypes, des expositions, des spectacles vivants, des activités sportives, indique la délégation interministérielle à la lutte le racisme et l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Le Musée de l’histoire de l’immigration à Paris a également démarré ce week-end, et pour toute la semaine, un festival de danse, cinéma, débats etc. La Dilcrah précise par ailleurs qu’elle soutient 878 projets tout au long de l’année 2019.