«Gilets jaunes» à Paris: «En colère» et «choquée», Anne Hidalgo demande des explications au gouvernement après l'acte 18

DEGRADATIONS La maire de Paris s'est montrée extrêmement marquée par les violences qu'a connues la ville ce samedi lors de l'acte 18 des « gilets jaunes »

J.D.

— 

Anne Hidalgo, le 3 décembre 2018 à Paris.
Anne Hidalgo, le 3 décembre 2018 à Paris. — Michel Euler/AP/SIPA

Interrogée par nos confrères du Parisien, Anne Hidalgo a vivement réagi aux scènes de violences et de pillages qui se sont déroulées dans la capitale ce samedi lors de l’acte 18 des « gilets jaunes ». Et la maire de Paris n’a pas mâché ses mots : « Je suis extrêmement choquée par ces violences. Ce qui s’est passé est d’une violence inouïe. Je pense aux forces de l’ordre, aux pompiers, aux citoyens. »

« En colère », elle demande au gouvernement « des explications et des réponses », annonçant rencontrer très prochainement le Premier ministre. Le but ? « Sortir de ce cauchemar. Cette fois, ça suffit », annonce-t-elle. « Nous sommes au cœur d’une crise sociale et politique majeure. Ces fractures ne peuvent pas durer. On ne peut plus continuer comme ça ! »