Affaire Barbarin: Quand connaîtra-t-on la décision du Pape au sujet du cardinal?

PEDOPHILIE DANS L'EGLISE La rencontre entre les deux hommes pourrait avoir lieu le 18 mars

E.F. avec AFP

— 

Le Cardinal Philippe Barbarin, à Lyon, à la cathédrale Saint Jean en 2016.
Le Cardinal Philippe Barbarin, à Lyon, à la cathédrale Saint Jean en 2016. — Laurent Cipriani/AP/SIPA
  • Le Primat des Gaules doit remettre sa démission au pape prochainement après sa condamnation à six mois de prison avec sursis.
  • La date de la rencontre est tenue secrète mais l’entretien entre les deux hommes pourrait avoir lieu lundi.
  • On ne connaîtra pas dans la foulée la décision du Pape.

Par souci de sérénité, la date précise de la rencontre en les deux hommes ne sera pas dévoilée. Mais selon plusieurs sources leur entretien pourrait avoir lieu lundi. L’archevêque de Lyon  Philippe Barbarin, qui a rendez-vous très prochainement avec le pape François pour lui présenter sa démission, ne s’exprimera pas publiquement avant une décision du souverain pontife, a indiqué l’évêque auxiliaire de son diocèse.

Le plus haut dignitaire de l’Eglise de France doit remettre sa démission au pape après sa condamnation le 7 mars à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé les agressions sexuelles reprochées à un prêtre de son diocèse, le père Preynat.

Sa rencontre avec le pape François constitue « l’un des moments les plus importants de sa vie », a expliqué l’évêque auxiliaire de Lyon Mgr Emmanuel Gobilliard. Souhaitant qu’elle ait lieu dans un climat aussi serein que possible, le cardinal Barbarin ne communiquera pas à l’avance sa date de rendez-vous et ne s’exprimera pas à sa sortie du Vatican, a-t-il ajouté.

 

Il devra attendre un appel du Pape

La décision du pape n’interviendra pas le jour même de la rencontre et le Primat des Gaules devra donc attendre un appel de François depuis son diocèse de Lyon, a encore indiqué Mgr Gobilliard. La décision du Saint-Père sera ensuite notifiée par le diocèse de Lyon et le Vatican. Le pape pourrait en outre demander l’avis du Conseil presbytéral, un conseil représentant l’ensemble des prêtres du diocèse de Lyon auprès de l’évêque.

Mgr Philippe Barbarin, 68 ans, avait annoncé le 7 mars son intention de remettre sa démission au pape, après sa condamnation qui a suscité une onde de choc dans l’Eglise catholique. Il avait dit « prendre acte de la décision du tribunal », dont il a fait appel.

La présidente d’une chambre correctionnelle l’a déclaré « coupable » de ses silences sur les agressions pédophiles imputées par des scouts au père Bernard Preynat, dont il fut prévenu par une victime en 2014. Ce prêtre, mis en examen pour ces actes pédophiles en janvier 2016, n’a pas encore été jugé.