La friperie Fripes et Bidules du Secours Populaire à Nantes
La friperie Fripes et Bidules du Secours Populaire à Nantes — J. Urbach/ 20 Minutes

SOLIDARITE

Nantes: Les friperies solidaires se multiplient, pourquoi ce sont de vrais bons plans

Acheter ses vêtements d'occasion au bénéfice d'une association, voilà le principe des friperies solidaires

  • Une nouvelle friperie solidaire vient d'ouvrir à Nantes, à l'initiative du Secours Populaire
  • Le concept, déjà développé grâce au réseau de boutiques Ding Fring, s'adresse à tous, malgré les idées reçues

Les petits hauts et chemisiers sont soigneusement pendus à des cintres, les gants tous bien rangés par paires, et il y a même quatre cabines et de grands miroirs pour essayer, comme dans un magasin de prêt-à porter classique. Chaussée de la Madeleine, face à la maternité du CHU de Nantes, cette nouvelle boutique qui porte le nom de « Fripes et Bidules » est pourtant un local du Secours populaire, transformé depuis quelques jours en friperie solidaire à la décoration soignée.

« L’objectif de ce lieu, ouvert à tous, est de casser une image parfois vétuste, explique Danielle Alexandre, secrétaire générale du Secours populaire. Nous voulons que les gens osent pousser la porte, leur dire qu’en venant acheter un vêtement chez nous, ils font un acte solidaire. C’est une entrée d’argent supplémentaire pour l’association, qui a accompagné en 2018 plus de 9.000 personnes en situation de précarité à Nantes dont 3.400 enfants. C’est aussi un moyen de porter des valeurs écolos, en donnant une deuxième, voire une troisième vie aux vêtements. »

La boutique solidaire Fripes et Bidules du Secours populaire vient d'ouvrir
La boutique solidaire Fripes et Bidules du Secours populaire vient d'ouvrir - J. Urbach/ 20 Minutes

Ce message, c’est aussi celui que portent les boutiques du Relais (entreprise de réinsertion du groupe Emmaüs), appelées Ding Fring. Ces dernières années, ce réseau de friperies solidaires s’est développé dans la Cité des ducs. Dans les rayons homme femme et enfant de ces cinq boutiques (une à Rezé et quatre à Nantes dont une au Solilab), on trouve tous types d’habits, de chaussures et d’accessoires à prix réduits (10€ la veste, 8€ la robe…) en très bon état. Et petit à petit, tous les types de public. « De l’étudiante à la recherche de pièces dernier cri à la petite mamie, sourit Anny Lamouret, responsable des boutiques Ding Fring, qui emploient 28 personnes à Nantes. Ça marche très bien, même si c’est vrai que l’on a encore des clients qui se demandent s’ils peuvent entrer. »

Des dons de particuliers et des invendus

Si ces derniers se disent sûrement que la marchandise est réservée aux personnes dans le besoin, qu’ils se rassurent : il y a assez de stock pour tout le monde. Tous les mois, pas moins 15 tonnes de vêtements sélectionnées parmi les dons effectués dans les bornes blanches du Relais sont expédiés dans les boutiques Ding Fring. 

Chez Fripes et Bidules, la plupart provient des nombreux sacs amenés par des particuliers, triés tous les lundis, mais il y a aussi de multiples invendus cédés par des marques. Pour qu’il s’en vende un maximum, l’association propose même sur certains articles la vente au kilo avec des prix adaptés selon les clients : 9€ plein tarif, 6€ pour les étudiants, familles nombreuses ou personnes au RSA et 1,50€ pour les bénéficiaires du Secours populaire.

En plus de ses boutiques, Ding Fring vend ses vêtements au sein du Comptoir du Solilab
En plus de ses boutiques, Ding Fring vend ses vêtements au sein du Comptoir du Solilab - J. Urbach/20 Minutes

Une formule qui semble séduire les premiers clients de Fripes et Bidules, déjà nombreux. Comme Christophe, qui fréquentait déjà les autres nombreuses plus classiques friperies nantaises, et qui repart avec une chemise en lin bleu ciel pour 2,70 euros. Ou Julie, 45 ans, qui a repéré quelques affaires pour sa fille. « Je venais ici pour donner des vêtements et des jouets, et maintenant je vais venir acheter. Porter de la seconde main ne me dérange pas, au contraire. Surtout quand on sait que nos achats vont permettre de distribuer des repas. » Cerise sur le gâteau, le magasin a déjà attiré de nouveaux bénévoles, selon le Secours populaire.

Bon plan :  Obtenez une remise sur votre commande Veepee en utilisant un code promo