Calais: Le « plus grand camp de migrants » a été démantelé mardi

EVACUATION Les autorités ont évacué les occupants installés sur le site dit des «Verrotières»

Mikaël Libert

— 

La préfecture annonce que 46 personnes ont été mises à l'abri (illustration).
La préfecture annonce que 46 personnes ont été mises à l'abri (illustration). — M.Libert / 20 Minutes

Ils s’y attendaient. Sur les réseaux sociaux, depuis quelques jours, les associations d’aide aux migrants de Calais s’inquiétaient d’une imminente évacuation du campement de la rue des Verrotières, à Calais. Celle-ci a eu lieu, ce mardi matin.

Il s’agissait, selon les associations, du « plus grand camp de migrants de Calais ». Les autorités, services de police et de gendarmerie, ont procédé au démantèlement de deux camps de migrants, installés pour l’un rue des Verrotières, et pour l’autre chemin du Pont-de-Trouille.

Des terrains d’Enedis et du Grand Calais terre et mer

Ces terrains appartiennent au fournisseur d’électricité Enedis et à la communauté d’agglomérations du Grand Calais terres et mer. Selon la préfecture, l’occupation de ces terrains posait « des problèmes d’ordre public, de salubrité et de tranquillité publique ». Les autorités affirment aussi que la présence d’un « transformateur haute tension et la proximité d’une route départementale » représentaient autant de risques pour les migrants.

Ainsi, les installations de fortune ont été détruites et 46 personnes présentes sur place « ont accepté de rejoindre les centres d’accueil et d’hébergement du département. »