Toulouse: 90 signalements de harcèlement sexuel dans les transports en 2018

SOCIÉTÉ Tisséo a recensé 90 cas de harcèlement sexuel envers la clientèle féminine sur son réseau en 2018. Le chiffre a plus que doublé en un an

Hélène Ménal

— 

Le 27 septembre 2004, illustration de la ligne A du métro de Toulouse.
Le 27 septembre 2004, illustration de la ligne A du métro de Toulouse. — Fred Scheiber/20 Minutes

En ce 8 mars, les monstres sont de retour dans le métro. Ces êtres baveux et libidineux, héros malgré eux de la campagne de Tisséo contre le harcèlement sexiste en sont à leur troisième sortie en deux ans. Et ils ont peut-être réussi leur coup en libérant la parole des victimes ou témoins.

Mains baladeuses, frotteurs ou propos graveleux, Tisséo indique que 90 signalements « d’atteinte aux mœurs en direction de la clientèle féminine » ont été recensés en 2018, contre 38 en 2017, et une quarantaine en 2016.

Tisséo, qui a formé ses agents, incite toujours les victimes à déposer plainte et les accompagne si c’est nécessaire. La régie des transports de Toulouse ne dispose en revanche pas de statistiques sur les suites judiciaires qui ont été données à ces cas de harcèlement.