Sécurité routière: Cet éthylotest (presque) aussi fiable que celui des forces de l'ordre vous donne des conseils

ALCOOL AU VOLANT La start-up aixoise Olythe commercialise un éthylotest presque aussi fiable que celui des forces de l'ordre, mais surtout qui vous conseille avant de reprendre la route

Adrien Max

— 

L'éthylotest Ocigo permet de connaitre sa concentration d'alcool dans l'air exprimé instantanément.
L'éthylotest Ocigo permet de connaitre sa concentration d'alcool dans l'air exprimé instantanément. — Olythe
  • Une start-up d’Aix-en-Provence commercialise un éthylotest qui embarque une technologie infrarouge, la même que celle des forces de l’ordre, mais en miniature.
  • Si l’éthylotest permet de connaître son alcoolémie instantanément, une application va également conseiller l’utilisateur en lui donnant par exemple le temps nécessaire avant de pouvoir reprendre le volant.

La technologie des forces de l’ordre dans sa poche. La start-up Olythe, basée à Aix-en-Provence, propose un éthylotest avec la même technologie que celle des forces de l’ordre. Il permet de connaître instantanément sa concentration d' alcool par litre d’air exprimé. Nouveauté, l’appareil conseille également l’utilisateur. 20 Minutes vous explique tout.

Comment fonctionne cet éthylotest et quelle est sa fiabilité ? L’Ocigo embarque la même technologie que celle des forces de l’ordre, il utilise la spectroscopie infrarouge avec le principe de l’absorption de la radiation infrarouge par la molécule d’alcool éthylique. La start up a miniaturisé les technologies des forces de l’ordre et les a rendues plus accessibles. « Nous sommes les seuls à la proposer. L’idée de départ était de la miniaturiser, ce que nous sommes parvenus à faire en trois ans environ. Il y a eu ensuite la phase d’industrialisation qui nous a encore pris deux ans », détaille Guillaume Nesa, fondateur d’Olythe. Concernant sa fiabilité, l’appareil présente une marge d’erreur de 20 %, mais la start up est en cours de certification métrologique.

Quel avantage offre-t-il de plus qu’un éthylotest classique ? La start-up a développé une application gratuite, disponible sous iOS et bientôt Android, qui vous conseille. « L’application va vous guider dans un premier temps en vous expliquant comment souffler de la bonne façon. Si vous êtes positifs, l’application vous propose d’appeler un Sam et vous indique au bout de combien de temps vous pourrez reprendre le volant, ainsi que le temps nécessaire pour retrouver un taux d’alcool nul », explique le fondateur.

A qui s’adresse cet éthylotest ? L’Ocigo est commercialisé depuis le début de l’année. La fonction conseil n’a été rajoutée que récemment au produit. Il s’adresse aux particuliers qui souhaiteraient contrôler leur alcoolémie avant de reprendre le volant, mais également aux professionnels. « Les entreprises qui gèrent une grosse flotte de véhicules sont très intéressées par l’Ocigo. En plus de savoir où se déplace le véhicule, ou à quelle vitesse comme c’est déjà le cas, l’employeur pourra également demander à son employé de souffler dans l’éthylotest afin de contrôler son alcoolémie », détaille Guillaume. Si d’un point de vue légal rien n’oblige l’employé à souffler, cette pratique est déjà très courante aux USA.

Où en est la commercialisation, et quel est le prix de vente ? L’Ocigo a un prix non négligeable puisqu’il est proposé à 250 euros, mais l’application qui vous conseille est comprise dans le prix de vente. Du côté de la commercialisation, les délais de livraisons sont assez longs, quatre semaines environ. « Il y a une double difficulté, à la fois financière puisque l’Ocigo est fabriqué à partir de nombreux composants dont nous devons nous fournir, et ils coûtent cher. D’autre part le temps de formation de notre personnel sur l’assemblage est assez long. Nous sommes actuellement 13, et nous serons prochainement 17 », détaille Guillaume Nesa.