Meurtre filmé à Lyon: La police demande de ne pas relayer la vidéo circulant sur Facebook, une seconde victime recherchée

TORTURE La vidéo du meurtre d'un homme de 28 ans, retrouvé mort ligoté à Lyon, a été diffusée sur Facebook et circule sur les réseaux sociaux

Elisa Frisullo

— 

La famille de la victime a alerté la police lyonnaise mardi. Illustration
La famille de la victime a alerté la police lyonnaise mardi. Illustration — C. Girardon / 20 Minutes
  • Un homme de 28 ans, poignardé à mort, a été retrouvé mardi à Lyon.
  • Une vidéo de torture et du meurtre a été envoyée à ses proches et diffusée sur les réseaux sociaux.
  • Une seconde victime, filmée sur la vidéo, est recherchée.

Au fil des heures, l’affaire devient de plus en plus sordide. Au lendemain de la découverte d’un homme, retrouvé poignardé à mort et ligoté dans un appartement à Lyon, la police a lancé ce mercredi un appel aux internautes. Sur les réseaux, les forces de l’ordre ont demandé de ne pas relayer la vidéo de torture et de meurtre filmée puis diffusée dès mardi sur Facebook et Messenger.

Ces images insoutenables montrent, selon le parquet de Lyon, « l’agression de deux hommes, dont la victime allongée au sol ». La vidéo a été envoyée à des membres de la famille de l’homme de 28 ans retrouvé mort mardi dans un immeuble des pentes de la Croix-Rousse.

Une seconde victime recherchée

Ce sont eux qui ont alerté les services de secours et ont indiqué l’endroit où pouvait se trouver la victime. En arrivant sur place, les pompiers et les policiers ont découvert l’homme gisant au sol, les pieds et mains liés. Mais la seconde victime, présente sur la vidéo de torture, n’a pas été retrouvée.

« L’homme tué de plusieurs coups de couteau, de nationalité algérienne, présent sur l’agglomération lyonnaise depuis au moins trois ans, était défavorablement connu pour avoir été condamné à plusieurs reprises pour vols aggravés et violences », a précisé ce mercredi midi le procureur de la République de Lyon Nicolas Jacquet.

Une enquête pour « meurtre précédé, accompagné ou suivi d’actes de torture commis en bande organisée » a été diligentée par le parquet et confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon. Une autopsie du corps de la victime est prévue ce mercredi pour déterminer les causes exactes du décès.

« Les investigations se poursuivent activement en vue d’identifier et interpeller les auteurs de ce meurtre et retrouver la seconde victime présente sur la vidéo », a ajouté le procureur dans un communiqué.