Lyon: Le meurtre d'un homme, retrouvé ligoté à la Croix-Rousse, pourrait avoir été diffusé sur les réseaux

MEURTRE La victime, âgée d'une trentaine d'années, a été poignardée à plusieurs reprises

Elisa Frisullo

— 

Un enquêteur de la police judiciaire. (Illustration)
Un enquêteur de la police judiciaire. (Illustration) — POLICE NATIONALE/SIPA

Les premiers éléments laissent penser que, avant de succomber, la victime a été torturée. Mardi après-midi, le corps sans vie d’un homme d’une trentaine d’années, poignardé à mort, a été retrouvé par la police, ligoté, dans un appartement de la rue Say, dans le 1er arrondissement de Lyon, indique la police confirmant une information du Progrès.

L’alerte a été donnée par un homme qui a appelé police secours, mardi, en indiquant qu’il venait de voir sur Facebook une vidéo montrant l’un de ses amis poignardé et décédé, précise la direction départementale de la sécurité publique du Rhône ce mercredi.

« Huit plaies visibles »

Sur ses indications, les pompiers se sont rendus à l’adresse désignée et ont en effet découvert la victime, « allongée sur le sol, les pieds et les mains liés ». « Huit plaies étaient visibles sur son dos », ajoute la police.

L’homme ayant alerté les services de police s’est présenté en fin de journée mardi au commissariat. Une équipe de la police scientifique s’est rendue sur la scène de crime dans la soirée pour procéder aux relevés d’usage dans l’appartement, ressemblant à un squat, situé au rez-de-chaussée d’un immeuble des pentes de la Croix-Rousse.

L’enquête a été confiée par le parquet à la direction interrégionale de la police judiciaire de Lyon.