Oui, le limiteur de vitesse pourrait devenir obligatoire d’ici 2021

FAKE OFF Des internautes s'inquiètent de voir le limiteur de vitesse automatique devenir obligatoire dans les voitures en Europe

Alexis Orsini

— 

Le volant et le tableau de bord d'une voiture (illustration).
Le volant et le tableau de bord d'une voiture (illustration). — Saul Loeb / AFP
  • « Le limiteur automatique de vitesse sera obligatoire d’ici deux ans dans votre voiture » : cette inquiétude est relayée par différents internautes sur Facebook et des sites spécialisés dans l'automobile.
  • Une affirmation qui se base sur le communiqué d'un député européen, qui évoque un potentiel déploiement de différentes mesures de sécurité automobiles (dont celle-ci) au sein de l'UE.
  • Le Parlement européen confirme à 20 Minutes que cette obligation devrait devenir « vraie » à condition que la proposition de loi soit adoptée lors du futur vote des députés.

« Le limiteur automatique de vitesse sera obligatoire d’ici deux ans dans votre voiture !!!!!!!! » Ce cri d’alarme, signé du site « Roulez libre » dans un article en date du 25 février, est relayé par différentes pages Facebook consacrées à l’actualité automobile ou aux droits des conducteurs. Il s’appuie sur un communiqué du député socialiste européen Marc Tarabella, en charge de la Protection des consommateurs européens, de l’Agriculture et de l’Égalité des genres.

« Malgré un chiffre qui diminue d’année en année, le nombre de victimes sur les routes européennes est encore bien trop élevé. Depuis plusieurs mois, nous travaillons sur un texte qui permettrait de sauver 25.000 vies sur 16 ans et de diminuer de près de 140.000 le nombre de blessures graves. Parmi les mesures que nous voterons : l’adaptation intelligente de la vitesse, la surveillance de la somnolence du conducteur et d’autres instruments visant à limiter les blessures lors des collisions avec des piétons et des cyclistes, et ce pour tous les nouveaux véhicules » affirme-t-il ainsi dans ce texte, dont les grandes lignes ont notamment été reprises par le média Sudinfo.be, lui-même cité par « Roulez libre ».

A ce stade, cette mesure doit toutefois encore être votée pour devenir effective et ainsi rendre obligatoire la présence à bord de cette technologie de contrôle « intelligent » de la vitesse, recommandée par la Sécurité routière depuis plusieurs années.

FAKE OFF

« Ca devrait être vrai si la proposition de loi, qui a été validée à une très large majorité en commission de travail début février, est adoptée lors de l’assemblée plénière avec les députés au cours de la suite du processus législatif, qui aura probablement lieu en avril », confirme à 20 Minutes le Parlement européen.

« Globalement les groupes politiques sont d’accord avec ce principe donc il devrait logiquement être adopté. Une fois le vote validé, les Etats européens disposent de 24 mois pour se mettre en conformité avec le texte, s’ils ne le déploient pas avant », précise en outre l’institution, ce qui situerait l’entrée en vigueur de la mesure à l’horizon 2021.

Le Parlement européen précise : « Le texte prévoit que la technologie ne sera pas désactivable par l’automobiliste et il offre par ailleurs une marge de manœuvre sur la nature exacte du dispositif aux constructeurs, prévenus en amont depuis des années afin qu’ils puissent s’adapter ». Avec une priorité : s’assurer que ce changement n’entraîne pas de « surcoût » pour les automobilistes.

En France, depuis le 1er janvier 2004, l’Etat est censé équipe tous ses nouveaux véhicules de limiteurs de vitesse, comme le rappelle la Sécurité routière.

>> Vous souhaitez que l’équipe de la rubrique Fake off vérifie une info ? Envoyez un mail à l’adresse fakeoff@20minutes.fr.

20 Minutes est partenaire de Facebook pour lutter contre la désinformation. Grâce à ce dispositif, les utilisateurs du réseau social peuvent signaler une information qui leur paraît fausse.