Corse: Après celui de Bastia, le port d'Ajaccio bloqué par les grévistes

GREVE Le port d’Ajaccio est bloqué ce jeudi par les salariés de la Méridionale, en grève. Les bateaux ont été déroutés vers Propriano

20 Minutes avec AFP

— 

Marseille, le 2 juin 2015, Le Piana de La Meridionale à quai au port de Marseille. Illustration.
Marseille, le 2 juin 2015, Le Piana de La Meridionale à quai au port de Marseille. Illustration. — MickaÎl Penverne / 20 Minutes

La grève s’intensifie. Le port d’Ajaccio était bloqué et les navires de La Méridionale sont restés à quai jeudi pour la quatrième journée consécutive de grève à l’appel du Syndicat des travailleurs corses (STC). Une assemblée générale du personnel a reconduit jeudi matin pour 24 heures le mouvement, a précisé à l’AFP Cyril Venouil, délégué syndical du STC.

Dans le cadre de ce mouvement de grève, des marins du STC ont également bloqué le port d’Ajaccio depuis ce matin, ce qui a contraint les navires de la Corsica Linea puis de la Corsica Ferries à être déroutés vers le port de Propriano, plus au sud. Mercredi, c’est le port de Bastia qui avait été bloqué jusqu’en début de soirée.

Nouvelle DSP en octobre

Ce mouvement de grève à La Méridionale a été lancé sur fond d’inquiétude pour l’avenir de la compagnie, alors qu’est actuellement renégociée la délégation de service public maritime (DSP) entre Marseille et les cinq ports corses (Bastia, Ajaccio, Porto-Vecchio, Propriano et Ile Rousse).

La DSP actuelle avait été attribuée en 2017 au groupement composé de la Corsica Linea et de la Méridionale. Pour la future DSP, qui entrera en vigueur en octobre 2019 pour quinze mois, les deux compagnies privées ont renoncé à présenter une offre commune.

La CGT, qui s’était associée au mouvement lundi et mardi, n’a pas renouvelé son préavis de grève, mais a appelé son personnel au sein de La Méridionale mais aussi de Corsica Linea, à se mettre en arrêt de travail le 8 mars.